AMD et le 7nm, qui fait quoi ?

3
1914

Beaucoup de révélations ont été faites durant le Financial Analyst Day d’AMD. On a pu en apprendre d’avantage sur les futures Vega ainsi que les prochains processeurs RyZen 9. Ce ne sont pas les seules informations intéressantes puisque la question de la finesse de gravure en 7 nm a été abordée.

Dès 2018 ?

Dans ses slides, l’entreprise évoque les prochaine architecture GPU Navi et CPU Zen2 qui devraient être gravées en 7nm. Tout ceci dans le but de faire profiter à la génération qui suivra d’un procédé mieux maîtrisé.

AMD 7nm CPU

Les dates évoquées restent à la discrétion de l’analyse de chacun. Toutefois, en prenant en compte la volonté d’AMD de redevenir l’acteur majeur des marchés du CPU et du GPU et l’année butoir 2020 évoquée dans les slides, nous devrions dans le meilleur des cas bénéficier du 7nm vers la mi-2018. La fin de l’année 2018 et le début de l’année 2019 nous semblent toutefois être une période plus réaliste.

AMD 7nm GPU

Qui pour graver ces puces ?

C’est là que le doute règne : AMD a encore un accord qui tient avec GlobalFoundries. Pour chaque wafer que les rouges vont commander à la concurrence ces derniers devront « compenser » le manque à gagner auprès de GlobalFoundries.

Or, la mise en place d’un nouveau process de gravure est quelque chose de coûteux et long. A ce jeu, GlobalFoundries est clairement en retard sur ses concurrents. Dernier exemple en date : le procédé 14nm utilisé pour graver les puces d’AMD a été obtenu grâce à un partenariat avec Samsung donnant lieu à l’obtention d’une licence.

Alors quitte à perdre de l’argent en s’acquittant d’une compensation, on peut se légitimement se poser la question : ne vaudrait-il pas mieux aboutir sur un contrat avec Samsung ou TSMC ?
Ces deux firmes sont en bonne voie pour le 7nm et bataillent déjà ferme pour fournir un procédé en 10nm aux gros clients potentiels.

3 COMMENTAIRES

T'en penses quoi ?