[OMF] Alphacool Eisbaer 360

0
8849

On se tourne cette fois-ci du côté des systèmes de refroidissement liquide. Après un test du premier AiO signé be quiet!, le Silent Loop 240, qui s’est d’ailleurs distingué de par un rapport bruit/performances intéressant, nous nous tournons vers plus gros… Beaucoup plus gros. Effectivement, c’est maintenant au tour de l’Alphacool Eisbaer 360 de passer dans nos colonnes.
Alors que nous vous le conseillions dans notre guide d’achat des refroidissements, mérite-t-il vraiment sa place ? Vous vous doutez que oui. Mais nous allons entrer un peu plus dans le détail avec ce test.

Alphacool Eisbear 360

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Le Eisbaer 360
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Températures
  6. Bruit
  7. Conclusion

Présentation :

Avant tout, il faut savoir que la famille des Eisbaer est constituée de plusieurs références. En effet, nous avons le droit aux modèles en :

  • 120 mm
  • 240 mm
  • 280 mm
  • 360 mm

Chacun est vendu avec un, deux et trois ventilateurs correspondant à la taille du radiateur.

Avec ce kit, Alphacool nous propose un système de refroidissement liquide reprenant la forme d’un AIO. Effectivement, les différents éléments qui constituent ce système peuvent être acquis séparément comme le radiateur qui n’est autre qu’un NexXxos ST30 entièrement en cuivre.

Ici, probablement la plus grande qualité de ce kit est sa modularité sans prise de tête. Tous les membres de la famille Eisbaer intègrent un système de raccord rapide autobloquant. La vidange de l’ensemble ne sera donc pas nécessaire en cas d’ajout d’un nouvel élément.

Avec ceci, nous retrouvons aussi la possibilité de remplir à nouveau le système via un capuchon amovible. Au moins, nous sommes certains de ne jamais tomber en panne sèche !

Finalement, pour s’armer contre les plis des tuyaux entraînant des pertes de débits, Alphacool les équipes de ressort. Ainsi, finis les plis et aucune perte de débit ne se fera ressentir garantissant des performances toujours plus optimales !

page suivante

T'en penses quoi ?