[OMF] FSP Hydro G 750W Gold

0
1933

 

C’est bien beau de tester de la grosse alimentation, des versions platinums qui sont certes au top mais coûtent aussi quelques semaines de travail. Alors pourquoi ne pas faire la mixité entre une alimentation haut de gamme et un modèle à prix abordable ?

Depuis plus de 20 ans, FSP est spécialisé dans la conception et la production d’alimentations informatique et électronique. Face à des concurrents plus que redoutable comme CORSAIR, Be Quiest !, ANTEC ou autres Seasonics, la marque Taiwanaise doit démontrer son savoir faire et montrer qu’elle sait faire de bon produits.

Voici donc le test de la FSP Hydro G en 750 watts.

Sommaire

  1. Présentation
  2. Test
  3. Conclusion

Présentation

Avec la série HydroG, FSP (connue aussi sous le nom commercial de FORTRON) veut attirer une clientèle exigeante en terme de qualité et de performances, sans pour autant y sacrifier son salaire.

Comme toujours, attachons nous en premier lieu sur le design du bloc d’alimentation. Il mesure 150 mm de large, 86 mm de haut et 170 mm de long. Il reste donc d’une taille modeste, élément qui permettra de l’intégrer sans trop de difficultés dans un boitier miniITX (selon le boitier tout de même).

Les formes générales sont standards, un bon bloc à l’ancienne. La peinture est de type satinée, ce qui permet de ne pas y laisser ses empreintes de doigts gras, sans pour autant être austère comme une peinture matte ou granuleuse.

La face avant est recouverte d’un film noir à la granulométrie fine. Son but est sans aucun doute de protéger la peinture lors des multiples branchements et débranchements de câbles modulaires. La finition est donc de moins bonne qualité qu’une vraie sérigraphie.

Enfin, le logo Hydro G est disponible en 3 coloris sous forme de stickers : bleu (d’origine), rouge et vert.

La gamme Hydro G est composée de blocs de 650, 750 et 850 watts. Il sont certifiés 80 PLUS Gold, pour un rendement théorique maximum de 92% à moins de 50% d’utilisation.

Nous recommandons toujours de choisir une alimentation utilisée entre 50 et 60 % de charge lorsque votre configuration est en utilisation maximale.

La Hydro G 750 dispose d’un rail unique de 62.5 Ampère, comme la plupart de ses concurrentes.

Ce bloc d’alimentation est de très bonne facture, FSP y ayant intégré des éléments que l’on retrouve dans des alimentations de type serveur.

Les caractéristiques de la Hydro G sont nombreuses. Outre la compatibilité avec les plateformes récentes, elle est composée de condensateurs 100% japonnais pour maximiser la puissance et allonger sa durée de vie.

Coté protection, nous retrouvons :

– Protection contre les surintensités (OCP)
– Protection contre les surtensions (OVP)
– Protection contre les sous-tensions (UVP)
– Protection contre les courts-circuits (SCP)
– Protection contre les surchauffes OTP)
– Protection contre les surcharges (OPP)

Le système de refroidissement de ce bloc fonctionne avec un ventilateur de 135 mm. Le ventilateur utilise un système FDB (Fluid Dynamic Bearing), plus silencieux que les roulements à bille.

Comme toujours maintenant, la technologie Zero Noise existe aussi sur ce modèle, un mode hybride qui permet de réduire les nuisances sonores. Ainsi, le ventilateur se met à l’arrêt pendant une exploitation en charge faible (- de 20%). Au delà de cette variante, la ventilation démarre pour atteindre les 15 dB, et monter doucement en fonction de la charge demandée.

La rotation maximum de ce dernier est de 1500 trs/min, ce qui est relativement élevé, surtout avec 37 dB ! C’est une valeur qui parait énorme sur le papier, mais malgré notre configuration de test, ce n’est pas l’alimentation que nous entendions.

Ce bloc est complètement modulaire. FSP a choisi des câbles non gainés pour cette Hydro G. Un choix discutable pour une bonne finition, mais qui aura plus de facilité à être moddé.

En voici la liste :

Le bundle est plus que léger. Pas de sac pour ranger les câbles. Par contre il existe dans la pochette les stickers rouge et vert.

page suivante

T'en penses quoi ?