[OMF] In Win 303

0
3218

De retour du côté des tests de boîtiers. Comme vous l’avez sans doute remarqué, ces derniers temps, nous avons tendance à tester des références situées autour des 100€. Et bien, nous continuons sur notre lancée avec cette fois-ci, le test du In Win 303 !

Ainsi, la marque nous a fait parvenir un exemplaire de son récent boîtier entré de gamme. Pour le coloris, nous sommes sur la version noire, sachez aussi qu’il est disponible en blanc ou aux couleurs de nVidia, mais ça, nous vous en avions parlé ici-même. Finalement, nous sommes ici sur une base alliant acier et verre trempé pour la porte latérale !

in-win-303-1

 

Sommaire :

  1. Extérieur
  2. Intérieur
  3. Installation
  4. Test
  5. Conclusion

Extérieur

Comme à notre habitude, nous commencerons le test du In Win 303 par la présentation extérieure du boîtier. Et bien, c’est parti !

On attaque ce test par les mensurations du 303. Ici, le boîtier n’est pas particulièrement compact puisque celui-ci mesure quelque 248 mm de largeur par 480 mm de profondeur et 500 mm de hauteur. Nous sommes donc sur un boîtier moyen tour imposant, d’autant plus qu’il pèse quasiment 11 kg à vide. Nous sommes loin des 7 kg du P400S testé ici ou des 8.13 kg du S340 Elite de NZXT.

Cela étant, cet In Win 303 affiche néanmoins une compatibilité avec les cartes mères au format ATX, Micro-ATX et enfin, mini-ITX. Malgré ses dimensions plutôt imposantes, la compatibilité E-ATX n’est pas affichée.

Pour ce qui est du design, nous retrouvons bien la patte de In Win. En effet, lors de nos précédents tests de boîtiers, le constructeur nous avait déjà fourni des références sobres (le 805 et le 909). Et bien, cet In Win 303 ne déroge pas à la règle puisque nous retrouvons là un boîtier sobre et classieux avec son panneau latéral en verre trempé. Ici, la façade comprend la connectique ainsi qu’un logo In Win. Lorsque la machine sera en route, tout ce petit monde sera éclairé par des LED bleues.

in-win-303-2

Pour ce qui est de cette fameuse connectique en façade, nous avons là quelque chose de plutôt complet avec (de haut en bas) :

  • Un bouton de mise sous tension
  • Un bouton Reset
  • Une diode d’activité
  • Deux connecteurs USB 3.0
  • Les prises casques et micro en jack 3’5
  • Deux connecteurs USB 2.0

Le panneau de contrôle nous permettra donc de brancher pas mal de choses.

in-win-303-4

Passons maintenant sous le boîtier afin d’observer ce qu’il s’y cache. Ainsi, nous constatons la présence d’un large filtre à poussière, lequel coure sur toute la longueur du In Win 303. Ce dernier aura pour but de protéger la configuration de toutes poussières parasites.

Autrement, nous avons le droit à deux pieds avec patins en gommes. Ceux-ci sont amovibles afin d’installer jusqu’à trois ventilateurs dans le bas du châssis.

in-win-303-3

À l’arrière, nous avons affaire à une organisation quelque peu exotique. Outre l’agencement classique avec alimentation dans le bas, panneau I/O en haut et l’emplacement ventilateur sur le côté suivit des slots d’extensions, nous retrouvons ici (toujours de haut en bas) :

  • L’emplacement pour l’alimentation (à la verticale).
  • Le panneau comportant la connectique de la carte mère.
  • Un emplacement pour ventilateur situé sur le côté.
  • Les sept slots d’extension pour les cartes filles.

Enfin, petit tour sur le dessus du boîtier qui ne comporte rien de bien intéressant. Néanmoins, sur le panneau latéral droit (en acier), nous avons le droit à une magnifique grille d’aération de type ni d’abeille. De notre côté, nous avons déjà observé ce motif chez le constructeur sur le 805, au niveau de la façade !

Avant de passer à la suite, petit mot rapide quant à notre premier ressenti sur cet In Win 303. Tout d’abord, le boîtier reste imposant pour son format et est assez lourd. Sinon, pour l’instant, sur le reste, c’est un sans faute, bonne finition (peinture de qualité, ajustements précis) et design que nous apprécions. Voyons maintenant à quoi ressemble l’intérieur.

page suivante

T'en penses quoi ?