[OMF] Scythe Ninja 4

0
5989

C’est pour nous la première fois que nous testons un produit en provenance de chez Scythe. Pour ceux qui ne connaissent pas la marque, sachez qu’il s’agit d’une firme dont la création remonte à 2002. La marque est spécialisée dans les systèmes de refroidissement à destination des processeurs et cartes graphiques. Parmi le catalogue du constructeur, nous retrouvons des ventilateurs, des alimentations et divers accessoires comme des rhéobus ou autre…

Sachez que la marque nous a généreusement fournit un exemplaire de l’un de ses derniers ventirads en date, le Ninja 4. Ainsi, nous verrons ce que valent les performances thermiques et acoustiques de ce produit. C’est parti !

Scythe Ninja 4 boîte 1

Sommaire :
  1. Présentation
  2. Le Scythe Ninja 4
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Températures
  6. Bruit
  7. Conclusion

Présentation :

Avec ce Ninja 4, nous retrouvons un ventirad muni d’une seule et unique tour de dissipation. Il s’agit là d’un ventirad « single tower ». Nous retrouvons donc de nombreuses ailettes en aluminium empilées les unes sur les autres. Afin d’acheminer la chaleur en provenance du CPU vers ces dernières nous retrouvons un total de 6 caloducs. Enfin, un ventilateur de 120 mm est là pour refroidir le tout.

Scythe Ninja 4 Intro

Avec son Ninja 4, Scythe promet un flux d’air amélioré grâce à sa technologie T-M.A.P.S (Three-dimensional Multiple Airflow Pass-trough Structure). Sous ce nom barbare se cache en réalité une structure conçut pour améliorer le flux d’air. Ainsi, l’air frais entre par l’un des côtés et ressort par les trois autres.

Avec ceci, nous retrouvons un système de montage « flexible » du ventilateur. Effectivement, ce dernier pourra être mis en place où que vous le souhaitez sur le radiateur. De plus, ce dernier propose un interrupteur permettant de choisir l’une des trois plages de rotation disponibles, tout ceci sera expliqué en page 2.

Enfin, la marque propose une installation simplifiée grâce à son système HPMS (Hyper Precision Mounting Système). Ce dernier vous permet donc un montage fiable et rapide dénué d’étapes superflues.

page suivante

T'en penses quoi ?