Variable Rate Shading : un nouveau test à la suite 3DMark

0
287

UL Benchmark ajoute un nouveau test à sa suite de benchmark 3DMark. Ce nouveau venu concerne le Variable Rate Shading ou VSR pour les intimes. Le but ici est de voir comment se comporte la technologie, quelle différence il y a à l’image avec et sans VSR.

Variable Rate Shading : un nouveau test 3DMark ! 

3DMark Variable Rate Shading

Sur le principe, le VSR va simplement diminuer le nombre de shaders sur des zones de l’image en arrière-plan. Il fonctionnera aussi sur des objets en mouvements ou dans des zones sombres de l’image. Le but étant de gagner de précieuses ms lors du rendu de chaque frame. En gros, c’est ce que va vous permettre de mesurer ce nouveau test : performance et qualité d’image en fonction de l’agressivité du VSR.

Côté disponibilité, le test est disponible sous forme de MAJ gratuite pour les licences Advanced de 3DMark. Côté GPU compatible, il faudra une carte compatible DirectX 12 mais aussi avec les fonctions VSR bien évidemment. Ceci ne laisse donc pas beaucoup de choix : nVidia Turing et Intel Ice Lake. Enfin, il faut un Windows en version 1903 minimum.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de