AMD dévoile les R9 255 et R9 260

0
2256

AMD a dévoilé il y a peu deux nouvelles cartes graphiques à destination des OEM : la R9 255 et la R9 260. Des noms assez étranges nous diriez-vous, car la catégorie 250-260 a habituellement un pronom R7 (signifiant performance Mainstream). Que proposent ces nouvelles cartes ?

AMD Radeon R9 255 OEM

  • 28 nm “Cape Verde” silicon
  • 512 stream processors, 32 TMUs
  • 128-bit wide GDDR5 memory interface
  • 930 MHz core clock
  • Up to 2 GB standard memory amount, with 6.50 GHz memory clock
  • 104 GB/s memory bandwidth
  • single 6-pin PCIe connector

AMD Radeon R9 260 OEM

  • 28 nm “Bonaire” silicon

  • 896 stream processors, 56 TMUs

  • 128-bit wide GDDR5 memory interface

  • 1100 MHz core clock

  • Up to 2 GB standard memory amount, with 6.50 GHz memory clock

  • 104 GB/s memory bandwidth

  • single 6-pin PCIe connector

 R9 260

Comme vous pouvez le voir, la R9 260 est très similaire à la R7 260X que vous avez l’habitude de voir dans les étals, si ce n’est une castration au niveau des ROP’s (les unités de traitement de l’image) qui passent de 56 à 48. Ainsi, si on peut s’attendre à des performances de calcul similaires, celles-ci risquent d’être moins bonnes une fois les filtres ou les effets d’images activés.

La R9 255 utilise un GPU Cape Verde, comme les HD 7750 et 7770. Du haut de ses 512 cores SP et de ses 32 ROP, cela ressemble fortement à la HD 7750, si ce n’est la fréquence en augmentation, puisqu’elle est de 800 MHz sur la 7750 et de 930 MHz sur cette R9 255.

L’arrivée de ces cartes épaissi un peu l’offre d’AMD sur les cartes graphiques milieu de gamme, mais brouille cependant un peu les dénominations.

En effet pour rappel, les AMD R7 sont des cartes de multimédia / gaming occasionnel, tandis que les R9 sont des cartes gaming. Or ces nouvelles déclinaisons utilisent un pronom laissant entrevoir une utilisation Gaming, chose que la carte ne peut assumer par ses performances. Amd commencerait-il a être atteint du « syndrome GTX » ? (Pour rappel, GTX est un pronom de Nvidia à l’origine utilisé uniquement dans le haut de gamme sur la génération 200, avec la GTX 260, valant 400€ à sa sortie, puis étendu au milieu de gamme dans les générations 400 et 500, et maintenant présent même sur les cartes d’entrée de gamme comme pour la GTX 650)

Ce serait dommage pour une des déclinaisons les plus claires du marché, car récemment remise à plat. N’oubliez cependant pas que le marché PC OEM et laptop est surtout régi par le Marketing, car s’adresse à un public en génénral peu connaisseur dans le domaine. Ce n’est pas maintenant que cela changera.

Source

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de