APU 13 : Mantle, le renouveau des performances sur PC ?

0
808

Hardware.fr était présent à la conférence d’AMD, la APU 2013. Ils ont donc relayé les nouveautés présentes à cette dernière. Et le moins que l’on puisse dire est que Mantle était fortement présent. Résumé :

Mantle, comme vous le savez certainement, est un API fait par AMD à destination de matériel AMD. En effet, ils se sont appuyé sur leur hégémonie dans les consoles Xbox One et PS4 (toutes deux équipées d’APU AMD). Ainsi, ils proposent maintenant Mantle, visant à porter l’optimisation des consoles aux PC. Utile pour les gamers ? Pas uniquement, comme nous le verrons plus loin.

AMD APU 13 Mantle

Plusieurs intervenants d’entreprises de développement était présentes. La première était EA, qui a un fort partenariat avec AMD récemment. Ainsi, Battlefield 4 proposera courant décembre un patch avec le support Mantle, dans le but  de proposer un gain de performances sur un hardware compatible. De plus, les 15 jeux prévus à base du dernier FrostBite Engine proposeront Mantle sur PC. Cela dénote une forte volonté d’EA d’utiliser cette technologie. Notez le multithread fortement mis en avant dans cette comparaison avec DirectX


Sont annoncés par EA différentes optimisations au niveau CPU comme GPU. Ils précisent que Mantle est très modulaire. En effet, s’il est prévu actuellement pour tourner sur des cartes graphiques d’architecture GCN, il n’est pas impossible de le rendre compatible avec d’autres architectures. Vers une possibilité de Mantle  à destination de Intel ou de Nvidia ?

Mais Mantle serait également prévu pour le monde professionnel, avec des réductions de latences de calcul, notamment dans la réalité virtuelle, le tout avec une forte optimisation du multi-GPU. Mantle serait donc assez polyvalent. De quoi concurrencer OpenCL et CUDA ?

Oxyde, une nouvelle société, était également présente à la conférence. Ils ont annoncé une gestion très poussée du multithread, permettant des choses auparavant difficilement possibles, comme nous le verrons plus loin. Les FX8 atteindraient donc les performances des Core i7 Haswell d’Intel. Ils ont présenté une vidéo dans laquelle plusieurs milliers de vaisseaux s’affrontent, et ont profité pour montrer les limites de DirectX.

En effet, une API envoie des batch (des commandes que la carte graphique doit effectuer). Or DirectX pouvaient difficilement gérer plus de 15 000 batchs, au delà de cette limite, les performances s’effondraient, peu importe la puissance de calcul. (vous pouvez voir ce résultat lorsque une machine essaye de reproduire le comportement de milliers d’unités. Testez par exemple un ancien Total War, a priori peu gourmand, avec un gros nombre d’unité, le tout sur une machine récente et performante). Mantle, lui, supporte actuellement 100 000 batchs (nombre qui évoluera avec le temps), ce qui repousserait les limites en matière de gameplay et de possibilité.

Une optimisation de matériel (ici logicielle) est toujours une excellente nouvelle. Nous suivrons cette affaire au plus près. Nous vous invitons à lire les deux articles de Hardware.fr, très complets.

Et, vous, que pensez-vous de cet API, que l’on pourra essayer d’ici quelques semaines ?

Source 1
Source 2

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de