Arctic Islands : perfs avant tout

9
1784

La guerre médiatique entre AMD et NVidia  autour des nouvelles architectures bat déjà son plein comme vous avez pu le remarquer avec les différentes annonces/fuites (volontaires ?) ces dernières semaines.

Aujourd’hui, c’est d’AMD que nous allons parler et plus particulièrement de sa prochaine architecture Arctic Islands dont la première déclinaison sera assurée par les GPUs Greenland.

AMD GPU

Pour ce faire, la dernière annonce de Lisa Sue, PDG d’AMD, va enthousiasmer plus d’un fan. En effet, celle-ci vient de révéler que comparé aux GPUs Fiji (série des Fury), les GPUs Greenland proposeront un ratio performances/Watt 100% plus élevé. En clair, Lisa Sue nous fait miroiter ici un doublement de la puissance de calcul pour la même enveloppe thermique.

Comment ? D’une part grâce à la nouvelle architecture, d’autre part, par le changement de procédé de gravure qui passera à 16nm (via TSMC) ou 14nm (via Global Foundries) : aucun communiqué d’AMD n’indique actuellement de manière claire, nette et précise quel procédé a été retenu, même s’il semblerait dernièrement que la balance penche en faveur de TSMC.

AMD Arctic Islands

Bon, nous vous le cachons pas, ce chiffre de 100% paraît quand même difficile à avaler. Pourquoi ? Parce que nous parlons ici d’une comparaison avec le GPU Fiji : 8,9 milliards de transistors et 4096 processeurs de flux (stream processors) sur 596mm².

Multiplier la puissance par deux, c’est également multiplier le nombre de processeurs de flux et de transistors par deux sur un die qui fera la même taille. Imaginez : quasi 18 milliards de transistors et 8192 processeurs de flux. Cela nécessite une maîtrise avancée du procédé de gravure qui n’est actuellement pas de mise pour le 16nm et le 14nm.

Au final, le die du premier GPU Greenland à être dévoilé devrait être plus autour des 500mm². En conséquence, si on se base toujours sur l’annonce de Lisa Sue, le gain devrait alors être de l’ordre de 70-80%. C’est toujours énorme, mais plus réaliste.

La question est maintenant : quelle annonce va faire NVidia pour venir contrer celle de Lisa Sue ?

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Jérémie LaurentGungarNetskilChromeUser Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Gungar
Membre
Gungar

@ Jérémie Laurent : l'HBM c'est particulier, ils ont vraiment des problèmes à la produire en masse. Alors que la finesse de gravure, à partir du moment où les fondeurs sont au stade "production de masse" et que Nvidia et AMD sont prêt à passer sur cette nouvelle finesse, c'est pour toutes les gammes pareil.

Il y a aucun risque que la R9 470 soit en 28nm!

En ce qui concerne quelle carte aura quelle vram, ce n'est que pure spéculation :)

Aluncard
Membre

Du coup, AMD se prépare à une toute nouvelle gamme dans ce cas, pas de renommage cette fois-ci, cool !

Gungar
Membre
Gungar

Exactement!

Gungar
Membre
Gungar

"Bon, nous vous le cachons pas, ce chiffre de 100% paraît quand même difficile à avaler. Pourquoi ? Parce que nous parlons ici d’une comparaison avec le GPU Fiji : 8,9 milliards de transistors et 4096 processeurs de flux (stream processors) sur 596mm²."

Petit problème de raisonnement ici, Lisa Sue parle de 2 fois moins de consommation d'énergie pour une puissance donnée, pas 2 fois plus puissant que Fiji.

Aluncard
Membre

Ici on parle d'un doublement du ratio perfs/watt. Au final, soit tu prends Fiji et tu consomme deux fois moins, soit tu prends deux Fiji et tu consomme comme si il y en avait qu'un, soit tu retrouve entre les deux, c'est comme ça que je le comprends. Mais effectivement, il est dur de croire que les nouvelles finesse de gravure soit autant au point pour tout de suite avoir ce gain, mais tant mieux si c'est le cas. Dans le meilleur de cas, on aurait un flagship, d'une puissance équivalent à 2 Fijis accompagné de 16Go HBM2, pour une… Lire la suite »

Netskil
Invité

Si jamais il y a manque de HBM 2 c'est pas sur AMD qu'il faudra taper mais sur ceux qui la produisent et qui n'arrivent pas à en pourvoir aux deux constructeurs. Cette fois ci si il y a bien un manque la pratique se retrouvera aussi chez nvidia, les deux concurrents seront au même niveau d'un point de vue de segmentation de gamme

ChromeUser
Invité
ChromeUser

Intéressant, très intéressant même ,mais cette fois, cette nouvelle architecture n'a pas intérêt à être réservé au marché du haut de gamme/très haut de gamme comme les Fury/FuryX/Fury X2, les peones veulent aussi avoir de meilleure perfs dans le bas/moyen de gammes !

Gungar
Membre
Gungar

T'inquiète pas, la finesse de gravure c'est pour toutes les gammes pareille ;)

Aluncard
Membre

Tu pense que même l'entrée de gamme bénéficiera du 16/14 nm ? Si les lignes de production venaient à manquer en 16/14nm je penses qu'AMD n'hésiteras pas à réutiliser du 28nm en entrée de gamme. Mais bon tout ça, ça dépend de beaucoup de critère, TSMC ou GloFo ? Combien de lignes 14/16nm seront réservé à AMD ? Pareil pour la HBM2 ! Vont ils continuer à utiliser de la HBM1 pour du milieu de gamme (faut bien que SKHynix rentabilise ces lignes la, qui ne sont utilisées pour l'heure que pour les Fury)? Ce dernier point ne serait pas… Lire la suite »