Benchs de Hierofalcon : 1er processeur ARM d’AMD

1
2695

AMD, en plus de continuer à fabriquer des processeurs x86 avait décidé de placer quelques pions dans l’architecture ARM, plus simple à mettre en oeuvre, et dont la demande ne cesse d’augmenter (explosion du marché smartphones notamment). C’est ainsi que AMD dévoile Hierofalcon, son premier processeur à architecture ARM.

Au menu, un processeur 64 bits (important de le préciser car tous les processeurs ARM ne sont pas 64 bits) dotés de 8 cores Cortex A57 cadencés à 2 GHz, le tout gravé en 28 nm. Tout ce beau monde est épaulé par 4 Mo de cache L2 (512 Ko par coeur) et de 8 Mo de cache L3 partagée entre tous les coeurs. Au niveau de la mémoire, la DDR3 et la DDR4 sont toutes les deux gérées à une fréquence de 1866 MHz, ainsi que le protocole ECC (contrôle d’erreur mémoire). Petit bonus, un petit coeur Cortex A5, dédié à la sécurité épaule l’armée de gros coeurs A57.

Le TDP de la gamme Hierofalcon sera comprise entre 15 et 30 W, il est donc probable que ce modèle ait un TDP de 30 W. Le plus intéressant dans cette affaire est qu’il a été benché et comparé à d’autres références.

Hierofalcon Bench results2

Il y a beaucoup de choses à dire mais on va essayer de résumer. Le petit Hierofalcon, dans ces benchs là, réussit à dépasser 5 fois sur 6 le A10 7850K. Ce dernier ne possède il est vrai que 4 coeurs, mais cadencés à 3.7/4 GHz, contre seulement 2 GHz pour le Hiérofalcon. Mieux, il arrive à dépasser 2 fois sur 6 le FX 8150 et ses 8 Coeurs à 3.6/4.2 GHz. Inutile de préciser que l’Athlon 64 et le petit APU Kabini sont complètement largués, de même que le VIA. Notons l’extrême bonne tenue du Phenom II X6 qui fait encore de petits miracles.

Face à du intel, le Hierofalcon arrive à dépasser 2 fois sur 6 le Core i3 2100T (contre 1 match nul et 3 fois perdu). Le Core i5 2400S reste par contre hors d’atteinte.

Par contre ces performances sont à mettre en relief avec la consommation du processeur. Faute de relevé satisfaisant, l’efficacité énergétique suivante a été faite avec le TDP.

Hierofalcon Power Efficiency

On constate une chose intéressante, c’est que le Hierofalcon est le meilleur dans ce domaine parmi tous les processeurs AMD testés ici. Le FX8 et le Phenom II X6 sont naturellement largués dans ce domaine, avec leur gravure 45 nm, le A10 7850K quant à lui fait de la résistance sur certains benchs. Mais de manière générale, le Hierofalcon est le meilleur AMD ici, alors qu’il utilise le même procédé de gravure que le A10 7850K, c’est à dire le 28 nm. Ca risque d’être vraiment bon une fois en 16 nm.

Les Intel sont tantôt devant, tantôt au même niveau et tantôt derrière, on peut raisonnablement dire que le match se solde ici par un nul en moyenne.

Au final, ce processeur hierofalcon a grossièrement les performances CPU d’un A10 7850K, le tout dans un TDP de 30 W, ce qui lui permet d’avoir la même rapport perf/conso que les processeurs Intel Sandy Bridge. Mais cette architecture date un peu, il aurait été plus intéressant de comparer avec de l’Haswell, voir du Skylake, qui sont tous deux meilleurs que Sandy sur ces points là.

Toujours est-il que AMD progresse et propose des solutions alternatives au classique x86. La firme rouge montre une avancée certaine sur le plan énergétique par rapport à ses processeurs précédent. Et si ce rapport compte finalement peu pour les PC de particulier, il est prépondérant pour les serveurs, qui tournent eux H24 et qui consomment beaucoup d’énergie.

AMD-x86-Zen-Server

L’année prochaine, AMD fera sans doute mieux avec le 16 nm qui lui permettra certainement de monter un peu plus haut en fréquence (pourquoi pas 2,5 GHz) tout en baissant encore un peu la consommation. En attendant, les performances de Hierofalcon les adresse typiquement à des serveurs de données, ils seront en effet trop light pour des serveurs applicatifs ou des serveurs de calcul. Mais peut-être plus tard qui sait….

Dans tous les cas AMD semble prêt à abandonner le x86 dans la pratique si les choses tournent au vinaigre (à comprendre si Zen ne les relève pas). Peut-être à termes des APU AMD dans vos smartphones ?

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Actarusk Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Actarusk
Invité
Actarusk

Peut-être est-ce une façon pour AMD de se tester et de s'améliorer sur le plan efficacité énergétique avant de proposer quelque chose de vraiment sérieux dans le domaine du mobile ou AMD est le seul notablement absent. Le marché pour "Fusion" c'était celui du mobile