La fabrication des SSD chez Crucial

0
14086

Il y a peu, c’était encore le disque dur inaccessible, qui faisait rêver car plus rapide, solide, moins énergivore, plus petit…  A l’image du MX100 256Go que nous avons testé récemment, aujourd’hui, le SSD est devenu un standard sur nos pc. Il n’y a même pas 5-6 ans, un SSD coûtait plus de 5 €/Go, aujourd’hui nous les trouvons assez aisément à 0,5 €/Go, voir en dessous. Mais connaissez vous son processus de fabrication ?

Crucial MX100 256Go 5

Chez Crucial, la fabrication commence avec la conception de la technologie de stockage flash, puis leur fabrication en salle blanche, sur des tranches de silicium. Vient ensuite « l’impression » des pistes mémoires, qui se mesurent en nanomètres. Pour vous donner une idée, les cheveux humains sont 5000 fois plus épais que ces pistes mémoires, cela nécessite donc des machines de haute précision.

plaque silicium

Les plaques de silicium partent ensuite au traitement, puis sont découpées en puces mémoire flash individuelles, et assemblées sur des circuits. Les puces sont ensuite connectées aux circuits par un fil d’or, puis « emballées » dans du plastique afin de les protéger, puis sont testées séparément pour vérifier qu’elles répondent aux performances annoncées.

Une fois toutes les puces testées, elles sont montées sur un circuit imprimé avec les autres composants. Une fois assemblés, ils sont inspectés et testés pour vérifier leurs fonctionnalités ainsi que leur qualité.

Ensuite, ils sont montés dans les boitiers 2,5 pouces, puis on charge le firmware afin d’optimiser la gestion des données.

Pour finir, ils subissent une dernière série de tests qui peuvent durer 60 heures, et sont branchés sur un maximum de modèles de cartes mères pour assurer une compatibilité maximale.

Le texte ne suffit pas ? Cela tombe bien, puisque nous vous présentons une vidéo de Crucial :

Impressionnant n’est-ce pas ?

admin-ajax

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de