GTX 1050 et GTX 1050 Ti en test

2
9196

Après plusieurs semaines à avoir fait parler d’elles, les GTX 1050 et 1050 Ti sont maintenant disponibles en test. Nous préférons nous concentrer sur les modèles haut de gamme (GTX 1070 et 1080 par exemple), c’est pourquoi nous ne testerons pas de GTX 1050 et de 1050 Ti. En revanche, nous allons regarder avec vous les performances obtenues par nos confrères. En l’occurrence, nous parlerons des résultats obtenus par TechPowerUp.

Tout d’abord, très rapidement, regardons les spécifications. Ce qui distingue la GTX 1050 Ti de la 1050 est la présence d’un GP107 (GPU Pascal) complet (6 SMM : 768 CUDA et 48 TMU) contre un GP107 castré (5 SMM : 640 CUDA et 40 TMU). Par contre, le nombre de ROPs est de 32 pour les deux cartes et l’interface mémoire est de 128 bits. Enfin, tout ce petit monde bénéficie d’une gravure en 14 nm, comme les puces Polaris d’AMD !

gtx 1050-ti-1080p

Nous ne regarderons que les performances en 1080p. En effet, selon nous, ce genre de cartes n’est pas adapté à des définitions supérieures.

GTX 1050 :

On observe ici que la GTX 1050 se comporte généralement à peu près comme une RX 460, mais avec une légère avance de quelques pourcents. Cette avance est assez nette sur Anno 2205, Assassin’s Creed Syndicate, Battlefield 4, Far Cry Primal, GTA 5, No Man’s Sky, The Witcher 3. Elle est au contraire réduite à néant dans Black Ops 3 Deus Ex, F1 2016 ou encore Total War Warhammer. Dans Doom, Hitman et Rise of the Tomb Raider c’est même la carte rouge qui domine.

En clair, la GTX 1050 dépasse de peu son homologue rouge tout en consommant une vingtaine de Watts en moins. Toujours bon à prendre. Pour le prix, elle est tarifée autour de 130 € chez nous, soit une bonne dizaine d’euros de plus que la RX 460. Elle est donc plutôt bien placée selon nous. Les jeux auxquels vous jouez détermineront votre choix entre ces deux cartes.

GTX 1050 Ti :

La GTX 1050 Ti est plus intrigante : elle est placée dans le segment à 160 €, dans lequel il n’y a strictement aucune concurrence. Elle propose des performances comprises entre la RX 460 et la RX 470. AMD a répondu à nVidia en baissant légèrement le prix de ses cartes. Ainsi, la RX 470 passe (pour certains modèles) sous la barre des 200 € hors promo. Ainsi, la grande question devient : « Est-ce que les performances supplémentaires de la RX 470 valent les 30 € de plus ? »

Pour répondre à cette question, il faut savoir si les jeux auxquels vous allez jouer sont suffisamment lourds pour mettre à mal la GTX 1050 Ti. Si c’est le cas, alors en effet, il peut être intéressant d’aligner 190 biftons pour vous acheter une RX 470. Sinon, vous pouvez vous recentrer sur la GTX 1050 Ti. Vous aurez en prime une différence de consommation cette fois-ci loin d’être négligeable (environ 50 W).

nvidia-geforce-gtx-1050-ti

Bref, nVidia propose avec ses GTX 1050 et GTX 1050 Ti des produits au positionnement agressif, chose assez rare pour être souligné. Ces cartes méritent clairement de figurer dans plus d’un PC dédié au Gaming 1080p. Peut-être la vôtre ?

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
NHU9Bsebastien Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
sebastien
Invité
sebastien

Je ne suis pas d’accord sur le point de dire que cette carte n’est pas adapté a la 4k, elle l’est pas pour les jeux super lourd, mais Lola cs go et bien d’autres sont largement jouable (même GTA5), je trouve ça aberrant de dire quelle n’est pas faite pour du 1080p d’autant plus que, si on se base sur ce qui n’est pas jouable en ultra 1080p (comme the witcher 3). Cette carte n’est donc destinée a aucune résolution de 1080p a 4K, j’aurais bien bien aimé les bench des résultats de la carte oc, dommage pour un site… Lire la suite »

NHU9B
Editor

T’excite pas, le test ne vient pas de nous, d’autant plus que c’est stipulé en début d’article. Ensuite, si, il y a une partie test en overclocking sur l’article du confrère dans la partie dédiée.