On parle déjà d’augmenter le nombre de cœurs pour la 9è gen d’Intel !

1
2869

Quand RyZen est sorti, Intel a commencé à perdre pied. Cela s’est bien senti, certaines générations ont été avancées de plusieurs mois par rapport aux calendriers originaux. En plus de cela, les CPU ont gagné en nombre de cœurs, notamment sur le segment mainstream. Effectivement, Coffee Lake embarque deux cœurs physiques de plus que Kaby Lake. La tendance va encore continuer avec la 9è génération !

9è génération, les CPU gagnent encore deux coeurs ! 

Si la sortie de Coffee Lake a permis de faire un petit bon en avant concernant les performances, le schéma devrait se répéter une nouvelle fois. Certaines rumeurs indiquent que les CPU de la nouvelle génération d’Intel verraient le nombre de coeurs grimper. On aura alors :

  • 8 cœurs / 16 threads pour les Core i7
  • 6 cœurs / 12 threads pour les Core i5
  • 4 cœurs / 8 threads pour les Core i3

Intel 9è génération

Comme on peut le voir, les Core i5 gagneraient l’hyperthreading alors qu’ils en étaient dépourvus jusqu’à présent. Enfin, les Core i3 devraient parvenir à proposer des performances similaires à celles Core i7 Skylake et Kaby Lake actuel grâce à l’hyperthreading de nouveau de la partie. Notre orgueil va en prendre un sacré coup.

Enfin, toujours au stade de rumeur, la gravure pourrait être une version encore améliorée du 14 nm++ actuellement employé pour Coffee Lake.

Quoi qu’il en soit, Intel semble résolu à se mettre au niveau d’AMD concernant le nombre de cœurs de ces processeurs. Rappelons que Pinnacle Ridge devrait arriver durant le premier trimestre 2018. Actuellement, aucune mention d’une hausse du nombre de cœurs n’a été faite. Un duel très intéressant.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Lestdown Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lestdown
Membre
Lestdown

Enfin Intel se bouge, vive la concurrence