Intel favorise l’approvisionnement des serveurs et des OEM !

2
611

Actuellement, on ne va pas tourner autour du pot, il y a une forte pénurie côté CPU Intel. Ainsi, soit les boutiques affichent des ruptures de stock, soit les prix sont exagérément élevés. Chez Top Achat, on peut compter plus de 500€ le 8700K et même les Core i 9000 inabordables, comptez 370€ le i5 9600K !

Bref, si la situation n’est déjà pas reluisante, elle ne va pas s’arranger avec le temps. Oh que non, puisqu’il faudra s’attendre à ce que les prix continuent de monter ce quatrième trimestre. Sans parler du fait qu’Intel va favoriser l’approvisionnement de la branche serveur et les OEM.

Intel favorise le marché des serveurs et les OEM ! 

flambée des prix

L’une des raisons de la prochaine hausse des prix des CPU Intel concerne les choix de l’entreprise. Effectivement, il se murmure qu’Intel aurait réduit l’approvisionnement des CPU desktop au profit des OEM et des serveurs. Digitimes évoque une baisse pouvant atteindre les 2 millions d’exemplaires.

Avec ceci, les constructeurs de cartes graphiques et de cartes mères remarquent une diminution des ventes. En même temps, entre l’explosion du prix des CPU, et le peu d’écart entre RTX 2000 et GTX 1000, on imagine bien que le montage de PC ne soit plus au goût du jour pour certains.

Malgré tout, la situation est clairement à l’avantage d’AMD. Les stocks de CPU Ryzen sont encore consistants et les prix avantageux face à la concurrence.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Chris92150Jack Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Chris92150
Membre

C’est un peut devenu la bourse l’informatique et ses composants… :)

Jack
Membre
Jack

J’ai de la peine a comprendre il y a plus d’un mois d’écart entre ce problème et la réaction du marché français. En Suisse les prix sont revenu à la normale, avec disponibilité des cpu à prix de début 2018, mais il aura fallu patienter plus d’1 mois de prix sur-évalués.