Intel : des benchs trop arrangeants ou la faute à Principled Technologies ?

5
1328

Décidément, Intel semble avoir peur d’AMD et mettent tout en oeuvre pour discréditer leurs produits. Souvenez-vous, il y a quelque temps, les bleus désignaient les CPU Ryzen comme des « die collés ensembles à la glue« . Cette fois-ci, ça va un peu plus loin. Intel comissionne une entreprise pour sortir des benchs, mais ces derniers montrent des CPU rouges mal en point.

Des bourdes dans le protocole… 

Intel Core i 9000 boîte

Pour faire simple, Intel dévoilait ses nouveaux Core i 9000 ainsi que de nouveaux CPU LGA-2066 et son Xeon W-3175X. Toutefois, pour mettre en avant ses nouvelles références, les bleus ont commissionné une entreprise : Principled Technologies pour réaliser quelques benchs. Forcément, les nouvelles puces y sont comparées à la concurrence : Ryzen et Threadripper. Jusqu’à présent, il n’y a rien de mal à ça. Toutefois, le protocole de test montre des faiblesses…

Parmi ces faiblesses, nous avons :

  • De la RAM configurée de manière non optimale pour AMD
  • Des dissipateurs à peine suffisants pour AMD
  • Le « mode jeu » activé via Ryzen Master pour les CPU AMD

Concernant la RAM, Principled Technologies utilisait quatre modules mémoire DDR4 pour les CPU Ryzen. Dans ce genre de situation, soit la fréquence mémoire est abaissée, soit les timings s’envolent. En entrant manuellement une fréquence RAM de 2933 MHz, ce sont les timings qui sont sacrifiés au profit de la stabilité. Dans tous les cas, les performances en pâtissent. À côté de ça, la plateforme Intel (i9 9900K) tournait tranquillement avec les bonnes valeurs entrées dans le bios.

Pour ce qui est de la dissipation, PT (Principled Technologies) utilise un Noctua NH-U14S TR4-SP3 conçu pour des TDP de 250W, soit le TDP du Threadripper 2990WX. Toutefois, Noctua conseille l’ajout d’un second ventilateur pour que le Precision Boost ait plus de marge de manœuvre.
Côté mainstrean, sur le i9 9900K, le testeur emploi un NH-U14S tandis que le Ryzen 7 2700X devait se contenter de son radbox. Un choix très étrange encore une fois.

Quant au « mode jeu » de Ryzen Master, il faut savoir que ce mode désactive la moitié des cœurs du CPU. Seuls ceux qui sont plus proches des contrôleurs mémoires fonctionnent. D’ailleurs AMD déconseille l’utilisation de ce mode sur Ryzen. En effet, le CPU passait d’une configuration en 8c/16t à 4c/8t.

Des tests à refaire… 

Via Tom’s Hardware, on apprend que l’entreprise indique qu’elle mènera une nouvelle batterie de tests pour corriger les erreurs. Parallèlement, HardwareUnboxed menait quelques essais pour voir ce que cela donnerait. Comme on peut le voir ci-dessous, l’écart entre « résultats payés » et les résultats avec un protocole plus impartial sont largement plus ténus.

Maintenant, la question est de savoir si Intel a réellement commandé des résultats favorisés ou s’ils ont profité de l’erreur de PT pour mettre en avant leurs CPU. D’un autre côté, cela ne nous surprendrait guère des bleus qui ont déjà eu recours des pratiques frauduleuses par le passé. Affaire à suivre…

5
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
MonLapin_BreizhonegCtrlfixJackLe ptit breizhou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
MonLapin_
Membre
MonLapin_

Comment ça ne respecte pas les fanboy AMD ici :O x)

Breizhoneg
Invité
Breizhoneg

« la question est de savoir si Intel a réellement commandé des résultats favorisés ou s’ils ont profité de l’erreur de PT pour mettre en avant leurs CPU.  »
PT sont des pros, il n’y a pas d’erreurs, les tests sont biaisés.

Ctrlfix
Membre

Y a que les fanboys AMD pour dire ça #kappa

Le ptit breizhou
Membre
Le ptit breizhou

C’est sûr que ça a été volontairement truqué. Des erreurs comme ça, c’est grillé d’entré de jeu. Dans le temps Intel mettait la pression pour influencer les benchs, sans parler des amendes pour concurrence déloyale qu’ils ont dû payer, des ristournes douteuses accordés pour que les marques achètent leurs CPU, etc. Ils prennent vraiment les gens pour des cons là.

Jack
Membre
Jack

ce n’est plus prendre les gens pour des cons à ce niveau de tricherie.

mais de L’escroquerie et de la publicité mensongère