Marketing Intel : quand les bleus veulent avoir raison !

1
1519

Durant l’IFA qui se tient en ce moment à Berlin, Intel faisait tourner un document marketing. Dans ce dernier, l’entreprise démontrait que leurs CPU étaient les meilleurs du secteur desktop. Pour y arriver, les bleus n’hésitent pas à utiliser des données récoltées auprès du monde du laptop et des tablette 2 en 1…

Quand Intel veut absolument avoir raison… 

Intel Real World Performance (3)

Dans le document, on tombe sur différents slides évoquant des chiffres et des logiciels, dont Cinebench qui n’est pas représentatif de la réalité selon Intel. Pour rappel, Cinebench, c’est un logiciel utilisé pour mesurer les performances de son PC sur Cinema 4D, le logiciel de modélisation 3D.

On continue et on tombe rapidement sur les applications « réellement utilisées » dans le monde desktop. Les bleus mettent en avant les applications Office, des lecteurs multimédias, du jeu (CS:Go, LOL, etc) ou encore du Photoshop/illustrator, etc. Bref, pourquoi pas.

Pour le moment, pas de problème, du moins, jusqu’à ce que l’on regarde la source de ces données. Ici Intel affiche clairement que ces valeurs proviennent de leur programme d’amélioration de produit. Un programme qui, ici, pioche toutes ces données du côté des PC portables et des tablettes 2 en 1.

Intel Real World Performance

Finalement, il est assez hypocrite de la part d’Intel de dire : « on fait mieux qu’AMD sur le marché desktop. Regardez, les benchs mis en avant par AMD ne valent rien puisque personne ne les utilise sur laptop« . Car oui, Cinema 4D ne représente que 0.221% des 10.8 millions de pc sondés. En même temps, on voit mal un pro installer ce type de logiciel sur sa tablette ou son laptop tant les performances de ces machines restent asthmatiques.

Il y a ça et les autres slides qui présentent les six piliers d’Intel dont l’un d’entre eux est la sécurité ou le process. Une démarche courageuse de leur part compte tenu des failles Spectre et Meltdown qui ont grandement fait parler d’elles en début 2018. Quant au process, inutile de rappeler le retard accumulé par les bleus sur le 10 nm.

Bref, de la bonne vieille comm’ à la Intel dont on a l’habitude. Pour rappel, l’entreprise avait déjà recours à ce genre de pratique suite au lancement des premiers CPU Threadripper. Des CPU que les bleus qualifiaient de « Glued-together Deskop Die« , nous vous en parlions ici.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
TmTi Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
TmTi
Invité

Et bien…. :o :o