Nvidia donne les perfs de la RTX 2080

2
3380

Nvidia a annoncé les RTX 2080 et RTX 2080 Ti. Comme on le disait ici, les cartes sont chères et surtout Nvidia a complètement éludé la partie performormances réelles in game. Il n’en fallait pas plus pour craindre le pire, Nvidia étant habituellement assez locace quand il s’agit de parler des gains en performances d’une nouvelle génération de cartes.

Ils se contentaient de graphs parlant des performances en Raytracing en marquant « jusqu’à 6x plus performant ». Faut-il penser aux 40 FPS sous Tomb Raider avec le Ray Tracing actif ? Si les anciennes cartes sont 6x moins performantes lors de l’activation du Raytracing, on peut craindre le pire sur l’usage réelle de cette technologie..

Face à la vague d’inquiétude grandissante, Nvidia a lâché un petit graphique, qui parle des performances en shading de la nouvelle RTX 2080, et il faut dire que c’est bien plus encourageant :

Ce que l’on peut dire c’est que dans ce panel de jeux choisi par Nvidia, la RTX 2080 propose des performances entre 30 et 50 % supérieures à celles de la GTX 1080. Petit fait notable : Nvidia ne mentionne pas la GTX 1080 Ti, pourtant vendue moins chère que la RTX 2080. Dans tous les cas, la GTX 1080 Ti étant approximativement 30 % supérieure à la GTX 1080 en moyenne (voir ici pour plus de détails), on pourrait dire que la RTX 2080 aurait les performances d’une 1080 Ti dans le pire des cas, et qu’elle passerait devant dans certains jeux.

Par contre, à travers ce graphique, une autre chose peut être déduite: la RTX 2070 sera inférieure en moyenne à la GTX 1080 Ti, sauf surprise. En effet l’écart de specs entre les RTX 2070 et 2080 sont assez conséquentes (25 % de performances de calcul en moins)

Ensuite, comme vous pouvez le voir, Nvidia parle de la DLSS, une techno qui était resté dans l’ombre du Raytracing dans leur conférence. Et mine de rien, elle peut être très intéressante.

Le DLSS, pour Deep Learning Super Sampling, est un procédé qui concrètement se substitue aux anti-aliasing traditionnels. La principale différence est qu’ici l’effet de lissage est effectué par un réseau neuronal par apprentissage profond (une technique d’apprentissage artificiel plus évoluée et sur une volumétrie plus grosse). Or rappelez-vous, les RTX ont un morceau du GPU spécialisé dans le deep learning. Le DLSS utilise donc ces unités spécialisées (les Tensor Cores) pour lisser l’écran et remplace ainsi l’anti-aliasing.

L’intérêt de cette technique est son coût : quasi nul sur les Geforce RTX, même en 4K. Ainsi, si on compare les performances entre une RTX 2080 utilisant cet anti-aliasing spécifique et une GTX 1080 utilisant un anti-aliasing de type TAA (Temporal Anti-Aliasing), les RTX sont alors à leur avantage : la RTX 2080 est dans ces conditions deux fois plus rapide qu’une GTX 1080.

Malheureusement, cette technologie, très sympathique pour les performances des RTX, est pour le moment pas présente dans tous les jeux, on le voit sur le graph. Espérons que Nvidia puisse permette l’activation de cette technologie directement dans les drivers, indépendemment du jeu. Pour l’instant il vaut mieux se dire que la RTX 2080 aura au moins les performances dela GTX 1080 Ti, on sera plus près de la réalité.

Petit bonus pour la fin, Nvidia a fourni des performances dans un ensemble de jeux. malheureusement on ne connaît aucun des réglages, si ce n’est qu’ils tournent en 4K avec le HDR d’actif.

1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jackfildefer Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
fildefer
fildefer

Ouais donc en résumé +50 % max, c’est comme j’imaginais ^^

Jack
Jack

et encore +70% pour les jeux les plus mal optimisés, rofl, si c’est le cas se sera le bonheur pour une partie de la communauté gamer