RTX 2070 Super : quelles specs, quelles perfs, quelle conso ?

0
2398

Les RTX 2000 Super, ça fait déjà un petit moment qu’on en parle et devinez quoi ? Hier, le caméléon lançait ses RTX 2070 Super et RTX 2060 Super. Du coup, qu’en est-il des caractéristiques officielles, des perfs et de la conso ? Voyons ce que donne la 2070 ensemble.  La 2060 Super fera l’objet d’un second article.

La RTX 2070 Super :

nVidia GeForce RTX 2070 SuperConcernant la carte de référence, cette dernière n’évolue pas des masses par rapport à la « non-Super ». On retrouve toujours un carénage en métal surmonté par deux ventilateurs axiaux. Elle nécessitera une double alimentation en PCIe 6 et 8 broches et offre trois DisplayPort, un HDMI et un USB type C. Ah, et elle gagne en embonpoint et offre maintenant un encombrement similaire à la RTX 2080.

Si à l’extérieur, les changements ne sont pas des plus remarquables, c’est au niveau du GPU que tout change. Effectivement, on laisse le TU106 de la RTX 2070 pour un TU104 plus gros. Ici, on passe donc sur la même puce que la RTX 2080, mais rassurez-vous, sa configuration reste tout de même castrée. Ce modèle offre alors 2560 cuda core, 160 TMU et 64 ROP. Pour la mémoire on reste sur 8 Go de GDDR6 en 256 bits tournant à 14 Gbps. Enfin, le passage au TU104 apporte également un support du NVLink.

Sur le papier, la carte offre une configuration 11% supérieure à la RTX 2070.

Les fréquences sont aussi revues à la hausse puisque l’on passe de 1410/1620 (base/boost) à 1605/1770 MHz (base/boost). Les fréquences progressent donc de 9% en boost par rapport à la 2070.

Les performances : 

Comme toujours, on se base ici sur les résultats de notre confrère TechpowerUp. Bien sûr, nous vous invitons à aller jeter un œil à leur test de la carte sur ce lien. Ici, on ne s’attardera que sur les résultats en 1440p et 2160p.

La carte remplace assez aisément la RTX 2070. L’écart est assez marqué : 13% en 1440p et en 2160p. Ces résultats sont finalement logiques, puisque nous retrouvions une configuration améliorée de 11% en matière de cuda core et de TMU par rapport à la 2070 non-Super. Ajoutez à cela les meilleures fréquences et on obtient ces résultats.

Finalement, les scores obtenus par rapport à la carte sont assez proches d’une RTX 2080. La petite dernière de nVidia accuse un léger retard de 6.5% en 1440p et 8% en 2160p.

Les consommations : 

Malgré un boost au niveau du GPU, la consommation n’augmente que partiellement. En moyenne, en jeu, elle n’affichera qu’une poignée de watts en plus, ~15W. Idem lorsque la carte est sollicitée au maximum où elle augmente de 9% environ. Ici, on arrive au niveau de la RTX 2080.

En gros :

Globalement, avec sa RTX 2070 Super, nVidia propose une référence intéressante sur le papier. Effectivement, elle passe à la taille au-dessus en s’offrant un TU104 et le NVLink. La configuration du GPU progresse de 11% environ par rapport à son homologue non-Super et les fréquences augmentent également. Cela se ressent au niveau des performances avec des écarts assez marqués avec sa prédécesseur sans que sa consommation n’augmente trop. Dans les faits, on se rapproche de la RTX 2080 tant en matière de conso que de perfs. Quoi qu’il en soit, la 2080 n’en a plus pour longtemps, elle sera à son tour remplacée par un « Super » équivalent.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de