[OMF] Enermax ETS-T50 AXE

0
2443

Après le test du Lepa Neollusion, un des rares dissipateurs à intégrer un éclairage RGB, nous voici d’attaque pour un nouvel aircooling. Moins haut en couleur que son prédécesseur, l’ETS-T50 AXE d’Enermax est un dissipateur de type aircooling ayant à son actif pas moins de 7 brevets.

Enermax nous a fourni un exemplaire de ce dissipateur lancé il y a peu sur le marché. Nous verrons alors s’il s’agit d’une option à considérer si vous projetez d’acquérir un nouveau ventirad ou non. Mais avant cela, les présentations s’imposent.

Enermax ETS-T50 AXE boîte

Sommaire :

  1. Présentation
  2. L’ETS-T50 AXE d’Enermax
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Températures
  6. Bruit
  7. Conclusion

Présentation :

Ici, comme le Neollusion, l’ETS-T50 AXE d’Enermax est un dissipateur de type aircooling. Ce dernier est au format tour qui se résume ainsi : nous retrouvons un empilement d’ailettes en aluminium chacune traversée par des caloducs en cuivre. L’ensemble est accompagné d’un ventilateur afin d’apporter un peu d’air frais. Néanmoins, si vous êtes curieux des différents types de refroidissement CPU, nous vous invitons à lire ces Quicky ici et .

Concernant ce dissipateur, il y a de quoi dire, car Enermax a mis le paquet.

Effectivement, dans un premier temps, nous pouvons dire que ce ventirad est autonettoyant. À chaque allumage de la machine, le ventilateur tournera en sens inverse. L’objectif étant de décrocher les particules de poussières. La marque appelle cela le DFR (Dust Free Rotation). Dans un but purement esthétique, nous avons aussi un système d’éclairage multicolore. Le ventilateur affichera alors des faisceaux lumineux rouge, vert, bleu ou les trois à la fois. Enfin, pour une plus longue durée de vie de ce ventilateur, nous retrouvons un système Twister Bearing.

De même, le constructeur met le paquet pour améliorer les performances de l’ETS-T50 AXE. Ce dernier embarque la technologie PDF (Pressure Differential Flow) augmentant de 15% le flux d’air. Ici, les ailettes auront une forme triangulaire sur le milieu. Le TCC (Thermal Conductive Coating) vient compléter le tout. Il est ici question d’un revêtement particulier anti-oxydation facilitant la dissipation.

Maintenant que nous en avons fini avec les ailettes, c’est maintenant au tour des caloducs de faire parler d’eux. Pour ces derniers, Enermax utilise la technologie HDT (Heat-pipe Direct Touch). Les caloducs seront en contact direct avec le CPU. Et tout comme le Neollusion, l’ETS-T50 AXE embarque des VGF (Vortex Generator Flow) qui vont faire en sorte à ce que le flux d’air passe derrière les caloducs.

Dans un boîtier, le ventirad n’est pas parfaitement aligné avec le ventilateur se trouvant dans le fond. Le constructeur utilise ici une grille afin de canaliser le flux d’air directement vers ce fameux ventilateur de boîtier.

page suivante