Test : Lepa Neollusion

1
8258

Processeur à 3.9 GHz :

Avant d’attaquer les relevés, sachez que nous avons fait un peu de ménage. Effectivement, testant un ventirad aircooling en 120 mm, nous n’avons pas jugé nécessaire d’intégrer toutes les références en watercooling AIO que nous utilisions lors de nos tests précédents. Ainsi, nous le comparerons avec des ventirads de même type en 120 et 140 mm, top flow ou side flow. Nous avons intégré un AIO en 120 mm et le R1 Ultimate en double tour à titre de comparaison.

Lepa Neollusion Core i7 4770K

Alors est-ce que le RGB fait baisser la température ? C’est ce que nous allons voir avec un premier relevé à 3.9 GHz, gestion PWM désactivée. Aller, c’est parti pour un premier relevé de température !

Sur ce premier graphique, nous pouvons voir que le Neollusion talonne le NH-U14S, un ventirad en 140 mm. Avec 52°C, les performances séparant ces deux modèles se tiennent dans un mouchoir de poche. Avec ceci, le Pure Rock, dissipateur entré de gamme est juste derrière avec 54°C en change ! En IDLE, nous sommes à 27°C, un score digne du Ninja 4.

Cette fois-ci, la carte maman reprendra le relai. Petite hausse de température en prévision.

Lepa Neollusion Core i7 4770K

Nous poursuivons à 3.9 GHz. Ici, la carte mère a repris le relai, inévitablement la vitesse de rotation du ventilateur a diminué.

Dans cette configuration, le NH-U14S prend le large et devance notre illuminé de 3°C. Pour le coup, le Neollusion se retrouve au coude à coude avec le H75 de Corsair, le fameux AIO en 120 mm, 1°C les séparent, en charge comme en IDLE. En dernière position, nous retrouvons le Pure Rock. Enfin, sur le podium, nous avons les NH-C14S (en push pull) et R1 Ultimate de Cryorig avec une avance considérable de 6°C !

Processeur à 4.2 GHz :

Lepa Neollusion Core i7 4770K

Allez zouh ! On poursuit sur notre lancée avec un sh’tit coup d’O.C. Pour cette série, nous allons pousser notre CPU à 4.2 GHz, un overclocking plutôt pépère. Ici, la gestion de la ventilation est désactivée, nous laisserons le moulin tourner à fond !

La montée en fréquence se traduit par une hausse des températures. Ici, le Neollusion se classe en septième position avec 57°C en charge. Il talonne dangereusement le Dark Rock TF de be quiet! mais reste tout de même derrière. Enfin, le Pure Rock, quant à lui obtient un score de 62°C, 6°C de plus pour le H75. En Idle, tout va au mieux dans le meilleur des mondes : 28°C.

Lepa Neollusion Core i7 4770K

Nous enchaînons sans plus attendre en activant la gestion PWM de notre carte mère. Le CPU fonctionne toujours à 4.2 GHz, rien n’a changé de ce côté-là. On va voir comment se comporte notre fameuse guirlande de Noël.

Avec 62°C en charge, le Neollusion fait jeu égal avec le NH-U14S de Noctua mais conserve une petite longueur d’avance ne IDLE. Ici, notre grand vainqueur de ce round reste sans conteste le R1 Ultimate, en même temps, il a de quoi.

Processeur à 4.5 GHz :

Lepa Neollusion Core i7 4770K

Aller, vas-y bouboule, mets-y dedans ! Cette fois-ci, nous n’y allons pas de main morte, on pousse le Core i7 4770K à quelque 4.5 GHz, nous allons voir ce que vaut le Neollusion avec OC plutôt confortable. Ici, on laisse le tout mouliner à pleine balle !

Comme nous pouvons le voir, 69°C est la température minimale relevée avec nos modèles les plus performants. Avec ses 73°C, le Neollusion ne peut prétendre à la première place du classement. Ceci dit, on est loin des 82°C du H75, l’AIO 120 mm.

Lepa Neollusion Core i7 4770K

Finalement, on termine les relevés de températures en laissant la carte mère reprendre le relai. Au cas ou, le Core i7 4770K est toujours à 4.5 GHz.

Ainsi, avec cette configuration, nous atteignons les 78°C, ce qui commence à causer malgré tout ! Le Neollusion accuse ici 4°C de retard face au NH-U14S qui se révèle être plus efficace. À côté de ça, nous avons les Pure Rock et H75 avec respectivement 82°C et 83°C. Finalement, les R1 Ultimate, NH-C14S et Dark Rock TF sont bien plus à l’aise avec 71°C et 72°C en charge.

Comme nous avons pu le voir, le Neollusion s’en sort plutôt bien dès lors qu’on ne touche pas trop à l’O.C. À 42°C, notre exemplaire de test s’est retrouvé à faire jeu également avec le NH-U14S mais à 4.5 GHz, il accuse un sérieux retard. Globalement, le Neollusion offre des performances dignes d’un ventirad milieu de gamme. Son radiateur relativement fin et ses quatre caloducs semblent l’empêcher d’atteindre les performances des dissipateurs les plus gros (Ninja 4 en tête), malgré la présence d’un ventilateur à 1800 RPM.

Pour voir, si les performances proposées par le Neollusion se font dans le silence ou dans le bruit, rendez-vous page suivante.

page suivante

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
mac grey Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
mac grey
Invité
mac grey

ce que je vois surtout, au delà des « bonnes » températures du ventirad c’est que le pur rock be quiet est toujours dernier ou avant dernier, soit avec quelques degrés de différences soit avec une marge plus importante