On fait le point sur le Z87 : Gigabyte Z87X-UD3H

0
1054

Haswell en vue, Intel a annoncé au début de ce mois de Juin (aux allures de novembre) son niveau chipset 87. Nous vous proposons aujourd’hui de faire un point sur le Z87 en passant en revue plusieurs cartes mères : ASUS, Gigabyte bien sur mais également ASRock (et d’autres : voir en source !) qui se présente comme l’un des prochains leaders de cartes mères [voir ici].

  • Gigabyte Z87X-UD3H

Capture

Nous voilà face à la carte de Gigabyte, carte se trouvant aussi dans une gamme de prix avoisinant les 200€. La z87UD3H dispose de 3 ports PCI-E x16, un PCI 32 bits ainsi que 3 autres ports PCI-E x1. 8 SATA 6GB/s (6 Intel, 2 du contrôleur), 10 USB 3.0 (4 internes) ainsi qu’un bouton ClearCmos. On retrouve également un affichage de debug à 2 caractères en plus des points de lecture de tension. La carte est en effet bien fournie !

Le principal progret du constructeur est l’amélioration du Bios qui ravit les clockeurs ! Il y aura certes divers améliorations a apporter, mais les options automatiques d’OC sont un vrai régal ! Il a en effet été obtenu sans aucuns problèmes un 4,6 GHz sur Haswell.

Il y a malheureusement toujours des points où Gigabyte est légèrement en retrait. ASRock a le Wi-Fi 802.11ac, Asus lui  a le DIP4 (meilleur rendement du processeur) et Gigabyte lui… n’a rien ! On peut noter également un petit bémol au niveau du chipset audio. Les autres cartes du comparatif sont en effet toutes dotées du Realtek ALC1150. L’UD3H est elle équipé d’un chipset plus ancien qu’est l’ALC898. On peut peut-être expliquer ces petits moins par un prix également moins élevé que les autres cartes testées (170/180€ contre ~200€ pour les autres).

giga front reveiw

Cette carte mère de chez Gigabyte présente du côté de la connectique direct 6 ports USB 3.0, abandonnant totalement les prises en 2.0. On retrouve cependant deux ports de charge USB. Un prise ethernet et un mSATA sont également de la partie. La vidéo est gérée par un VGA, un DVI et un HDMI, l’audio lui est dans sa configuration basique.

Du côté performances, c’est également la « DPC latency » (temps de latence) qui coince. Cette dernière est très instable et varies énormément même au ralenti. Nos testeurs d’AnandTech espère au même titre que nous une réaction de Gigabyte.

Pour conclure, cette carte UD3H reste légèrement en retrait face à ces concurrentes et ce malgré un prix moins élevé. On espère que Gigabyte rattrapera la donne avec sa Z87XOC (~200€) qui aurait peut être été un meilleur objet de comparaison. C’est pour ces petits moins qui déçoivent que la carte ne sera pas récompensé par les anglophones.

Source : AT

Poster un Commentaire

  Subscribe  
Me notifier des