Protocole de test boîtier 2018

4
550

Protocole de test boîtier 2018

Nous avons mis à jour notre protocole de test afin de tester les qualités de nos boîtiers. Ainsi, nous évaluerons les prestations offertes par les différents modèles selon trois critères :

  • Isolation
  • Bruit de la ventilation d’origine
  • Flux d’air
Cougar Conquer
Cougar Conquer (pour illustration)

Isolation :

Ainsi, pour tester l’isolation d’un boîtier, nous réglerons manuellement la vitesse de ventilation de notre carte graphique à 70% de ses capacités. Le ventirad CPU quant à lui fonctionnera en 12V. Le but recherché étant de faire un maximum de bruit pour mettre à mal l’isolation du boîtier. Ensuite, un relevé de bruit sera effectué avec un sonomètre positionné à 40 cm de la machine.

Bruit de la ventilation d’origine :

Pour ce qui est du bruit généré par la ventilation d’origine, nos calibrons les ventilateurs selon trois modes : 5V, 8V et 12V via notre rhéobus Thermaltake Commander F6. Encore une fois, des relevés de bruits sont effectués avec le sonomètre positionné à 40 cm du boîtier.

Flux d’air :

Enfin, la partie flux d’air est un peu plus compliqué. Dans un premier temps, nous calibrons la vitesse de ventilation de notre GPU à 55% afin qu’elle se retrouve en situation de sous-ventilation.La carte est positionnée à l’horizontale.

Le ventirad CPU tournera quant à lui en 5V. Pour stresser ces deux éléments, nous lançons en même temps un stress Furmark et un rendu Handbrake. Au bout de 20 mins, nous relèverons la température atteinte par le GPU. Pour le CPU, nous utilisons la même méthode de relevé que lors de nos tests cooling (plus d’infos ici).

Ces relevés seront effectués sur cinq séries :

  • Ventilation d’origine en 5V puis 12V
  • Ventilation d’origine + ventilation complétée en 12V
  • Ventilation d’origine en enlevant la façade et le top du boîtier en 5V puis 12V

La dernière série nous permettra de vérifier quel est le facteur le plus limitant dans l’histoire : les ventilateurs d’origines, ou la manière dont est conçu le boîtier. Certes, on s’attend à mesurer une température plus basse en enlevant ces parties du boîtier. Toutefois, ce qui nous intéresse ici, c’est de voir à quel point la façade et le top impactent les températures !

Ici, le complément de ventilation est symbolisé par l’ajout de deux ventilateurs Thermaltake Riing 14 rouge. Dans ce cas de figure, ils sont positionnés en extraction dans le haut du boîtier.

Enfin, pour ce qui est  des conditions de test, nous faisons chauffer la machine dans un premier temps pendant environ une dizaine de minutes afin de ne pas favoriser les premiers relevés. Et pour finir, la température ambiante de la pièce est fixée à 20°C.

In Win 101C
In Win 101C (pour illustration)

On termine par la configuration utilisée ici :

Configuration :

4
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
fildeferNHU9BMorbax Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Morbax
Membre
Morbax

Allez zou au boulot! :D