R9 295X/390X : mémoire ultra rapide chez AMD ?

1
5409

Des sources diverses semblent concorder sur un même point : une carte AMD va bientôt remplacer la R9 290X pour la course aux performances mono-GPU. Avons nous affaire à une R9 295X ou une R9 390X ? Décryptage.

AMD-Radeon-R9-Series R9 295X

Actuellement, le haut de gamme d’AMD est composé de cartes graphiques basées sur le GPU Hawaii :

  • la R9 290 (Hawaii Pro), 40 CU (donc 40 x 64 = 2560 SP), 4 Go GDDR5 interfacés en 512 bits vendue 350 € environ
  • la R9 290X (Hawaii XT), 44 CU (donc 44 x 64 = 2816 SP), 4 Go GDDR5 interfacés en 512 bits vendue 450 € environ

L’architecture qui a pour rôle de succéder aux Southern Island et aux Volcanic Island (HD7000 et Rx200) s’appelle les Pirate Islands, qui utilisera normalement le nouveau procédé de gravure en 20 nm de chez TSMC. Seulement, il ne sera pas possible aux fonderies de produire en masse du 20 nm avant la fin d’année, ce qui a conduit les deux fabricants (AMD et Nvidia) à reconsidérer leurs plans vis à vis de cette technologie et de leur architecture.

Nvidia de son côté commencera à déployer l’architecture Maxwell en 28 nm cette année, sachant qu’aucune date n’est précisée. La GTX 880 aura un GPU en GM204, il sera le descendant spirituel de la GTX 680. Le GM110, ayant un GPU Maxwell au grand complet, devra pour sa part attendre le 20 nm, à cause de sa taille.

AMD quand à lui ne compte visiblement pas sortir ses GPU Pirate Island en 28 nm. Cependant il semble garder un atout de poids dans son sac… En effet AMD aurait pour idée de lancer une carte Hawaii 2.0 qui succédera à la R9 290X. Avec un GPU Hawaii strictement complet (3072 SP) ? On ne sait pas encore. Mais une chose est sûre, c’est qu’il y aura de gros changements au niveau de la mémoire.

Hynix-HBM-1
Actuellement, la R9 290X utilise de la mémoire en GDDR5 interfacé en 512 bits, lui permettant d’atteindre le débit de 320 Go/s. Et bien la nouvelle Hawaii n’utiliserait plus de la GDDR5, ni même de la DDR au sens large, mais de la HBM (pour High Bandwith Memory). La HBM a une approche complètement différente de la mémoire graphique puisqu’il faut la voir comme de la mémoire qui s’empile. Et plus on en empile, plus on a de mémoire disponible, et surtout plus elle est rapide.

La HBM en est à sa première version actuellement et propose déjà des chiffres assez impressionnant : chaque bloc fait 1 Go et promet une vitesse de 128 Go/s. Ainsi, en équipant la future carte de 4 Go de mémoire, on arrive à un débit mémoire de 512 Go/s, soit un gain de 60 % par rapport aux déjà excellents 320 Go/s des R9 290(X). Or comme vous le savez, la vitesse de la mémoire graphique influe énormément sur les performances d’une carte. On peut donc s’attendre à de bonnes choses sur les performances.

Mémoire HBM

Die stacking and system

Mais ce n’est pas tout : en plus de proposer un bond en avant sur le plan des performances, cette nouvelle mémoire promet un gain de 40 % de consommation électrique de la mémoire par rapport à la GDDR5, consommation pouvant aisément s’élever à plusieurs dizaines de Watts sur une carte interfacée en 512 bits (16 puces mémoires) comme les R9 290. Un autre graphique montre qu’à débit identique, la mémoire HBM est 3 fois plus économe que la GDDR5, ce qui colle avec les 60% de gains de performances et de 40% de gagné sur la consommation. On aurait donc un gain au niveau de la consommation, ce qui ne tombe pas mal étant donné la gourmandise énergétique dont peut faire preuve une carte basée sur un GPU Hawaii.

De quoi battre la GTX 780 Ti ? Il y a de fortes chances. Seulement, il faudra voir ce que proposera Nvidia et sa GTX 880, basé en GM204. Il y a très peu de chances que Nvidia emploie la mémoire HBM dans ses cartes de prochaine génération, puisqu’ils en avaient parlé pour la génération Pascal (celle qui viendra après Maxwell) prévue pour 2016.

Comment s’appellera cette carte ? R9 390X ? Possible, mais le nom R9 295X semble également très probable, dans la logique où les noms en Rx300 soient réservés aux Pirate Islands, notamment Bermuda, le monstre des Pirate Islands qui succédera aux Hawaii.

Et enfin, mettons en avant le planning d’AMD :

  • 28nm TSMC 1H 2014 : Hawaii, VI 1.0
  • 28nm GlobalFoundries 2H 2014 : Iceland and Tonga, VI 2.0
  • 28nm GlobalFoundries 1H 2015 : Maui, VI 2.0
  • 20nm GlobalFoundries 2H 2015 : Fiji and Treasure, PI 1.0
  • 20nm GlobalFoundries 1H 2016 : Bermuda, PI 1.0
  • 14nm GlobalFoundries 2H 2016 : Mid-GPU and Low-GPU, PI 2.0
  • 14nm GlobalFoundries 1H 2017 : High-GPU, PI 2.0

Concrètement, cela semble suivre la logique de Nvidia : nouvelle architecture (ex : GTX 680), puis amélioration (ex : GTX 780), puis nouvelle architecture à nouveau .. Ici on aura normalement le droit aux Volcanic Islands 2.0 pendant l’année 2014 et début 2015, tandis que les Pirate Islands 1.0 prendraient la relève pour 2015, succédé à leur tour par les Pirate Islands 2.0 en 2016. De bonnes choses en perspectives. Cependant AMD ne compte donc pas utiliser la technologie 20 nm avant le deuxième trimestre 2015 (ce qui colle avec ce qu’annonçait Lisa Su) , tandis que Nvidia veut s’y mettre au plus vite (début 2015 ?)

Du neuf en perspective. Ce qui ne ferait pas de mal au secteur des cartes graphiques, qui avait tendance à se laisser reposer ces derniers mois (hormis les gammes de luxe). Ce sera loin d’être la dernière fois qu’on entend parler de cette mémoire HBM. Déjà une deuxième version (annoncée comme deux fois plus rapide) est en préparation !

Attendez-vous ces cartes ? Dans tous les cas, soyez sûr que nous les attendons de pied ferme !

source_button_demi-haut

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
jellyboy74 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
jellyboy74
Invité
jellyboy74

Et bien voilà une belle évolution qui risque de redéfinir le marché des cartes pour les années à venir. Entre mantle et ça , AMD remonte en flèche dans la course à la technologie.