Ryzen 5 3600 : un test disponible chez El Chapuzas Informatico

1
1853

Si l’on se posait la question de savoir comment se comportaient les Ryzen 3000 et bien on peut en avoir un aperçu très clair chez nos confrères espagnols. Effectivement, El Chapuzas informatico a décidé de prendre le taureau par les cornes de publier leur test du Ryzen 5 3600… Alors même que ce dernier est sous embargo, carrément !

Ryzen 5 3600 : en test chez le chimpanzé de l’informatique ! 

Bon, grosso modo, le Ryzen 5 3600 c’est un CPU gravé en 7 nm offrant 6 cœurs et 12 threads. Au niveau des fréquences, on est sur du 3.6 GHz de base et 4.20 GHz en boost. On termine par la mémoire cache qui grimpe à 32 Mo et le TDP qui est de 65W.

Bref, pour son test, notre confrère monte son CPU sur une carte mère X470, une Gigabyte X470 Aorus Gaming 7 Wifi. Certes on reste sur le X470, néanmoins, on ne devrait pas noter d’écart de performance significatif avec les nouveaux chipsets, aucune technologie du CPU étant bloquée sur le X470… Normalement. Le tout est aussi couplé à une RTX 2080 Ti FE et de la DDR4 G.Skill Flare X à 3200 MHz. Voyons les performances.

AMD Ryzen 5 3600 Cinebench R15 mono thread

Si l’on se base sur du Cinebench R15, on remarquera que ce 3600 se hisse au niveau d’un Ryzen 7 1700X, un modèle doté de 8 coeurs + smt. Cependant, la différence avec un 2700X ou pire, un 9900K reste très marquée : 23% de mieux pour le Core i9 tout de même. En revanche, on remarque que AMD a bien progressé au niveau des performances single core puisque sur ce même bench, en mono-coeur, on monte à 196 cb contre 204 pour le 9900K !

Ryzen 5 3600 3DMark Fire Strike

Côté benchmark 3D, le CPU mouline plutôt bien. En effet, sur Fire Strike, le CPU se positionne entre un 2700X (22 396 marks) et un 9900K (27 225 marks). Sur Time Spy, Port Royal, Unigine Heaven 4.0 et SuperPosition les scores sont quasiment ex aequo entre ces trois références.

En jeux, il y a du gros mieux puisque notre CPU du jour parvient à faire tantôt mieux qu’un Core i7 6700K et un Ryzen 7 2700X, tantôt aussi bien. Ici, les jeux ne sont pas légion, il n’y en a que 4 : AC : Odyssey, Far Cry 5, Final Fantasy XV et Total War Warhammer 2.

Température et consommation : 

Enfin, on termine rapidement par quelques informations concernant la chauffe et la consommation. Visiblement, nos confrères observaient une nette amélioration à ces niveaux. Avec un dissipateur de référence, on imagine un Wraith Spire, le 3600 montait à 75°C au maximum, 5°C de moins que le 2600 si l’on en croit ce qui est dit. Idem côté consommation où le 7 nm remplit son office : 125W en stress sans que la carte graphique n’entre en jeu. Avec la RTX 2080 Ti, nos confrères mesuraient 360W environ. La différence avec un Ryzen 7 2700X serait de 65W tout de même.

Bref, étant donné qu’il s’agit d’un premier test, qui ne respecte pas le NDA qui plus est, et bien, on prendra tout ceci avec des pincettes modèle géant. Néanmoins, cela reste très encourageant, six coeurs Zen2 parviennent à rivaliser avec 8 cœurs Zen+. De plus, on notera des performances in-game clairement améliorées… Et on reste sur un CPU milieu de gamme, qu’en sera-t-il avec des modèles plus premium ? Ryzen 7 3800X, Ryzen 9 3950X par exemple ?

Bien entendu, vous pouvez retrouver le lien du test de notre confrère sur le lien ci-dessous… Si ce dernier n’est pas supprimé/dépublié depuis.


Par ici le test d’El Chapuzas Informatico !


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Unar Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Unar
Invité
Unar

juste amd ont presque réussi à devancer intel et nvidia mais eux ils n’ont pas mis du 7nm pour y arriver