Test : AMD Wraith Stealth, Spire et Prism, les trois radbox AMD !

4
102210

Conclusion :

De jolis radbox !

Si vous aviez encore l’image de radbox tout moche avec des câbles de toutes les couleurs, c’est que vous êtes resté chez Intel. Clairement, AMD a fait de gros efforts pour proposer des dissipateurs qualitatifs et soignés visuellement parlant. Certains profitent même d’un éclairage RGB synchronisable comme le Spire ou le Prism. Une fonctionnalité habituellement présente sur des radiateurs à 40€.

L’installation avec ces dissipateurs ne pose pas de problème, quelques coups de tournevis ici et là et c’est joué. Enfin, c’est surtout vrai pour les petits Spire et Stealth, le Prism profitant d’un montage « à l’ancienne », pas besoin de courir après sa trousse à outils.

AMD Wraith Stealth Spire Prism

Les performances dans tout ça ? 

Côté performance, il ne faudra clairement pas s’attendre à atteindre un Pure Rock ou un Hyper 212 Evo avec les Stealth et Spire. En effet, la structure de ses radiateurs est bien de trop simpliste, bien que le Spire dispose d’une chambre à vapeur, ce qui s’en ressent sur les tests.

De son côté le Prism, qui s’apparente plus à un ventirad tel qu’on se le représente affiche des températures au niveau d’une Pure Rock. Toutefois, il est pénalisé par son ventilateur qui a tendance à être bien de trop bruyant en 12V… D’un autre côté, qui laisse tourner ses ventilateurs à plein régime en H24 ? Toutefois, c’est aussi un avantage, car, en personnalisant sa courbe de ventilation, il y a moyen de bidouiller quelque chose d’intéressant d’un point de vue température/bruit. On arrivera alors pas loin d’un rapport perf/bruit d’un 212 EVO.

Néanmoins, dans l’ensemble, nous sommes agréablement surpris puisque les trois ventilateurs s’avèrent être silencieux en 5V. Les Stealth et Spire le restent relativement en 12V. Ce n’est absolument pas le cas duPrism, qui commence à faire du bruit dès 8V et qui devient abominable en 12 V. En même temps avec 3800 RPM…

Tout réussis qu’ils soient,  nous avons pu confirmer que ces ventirads sont adaptés à un certain TDP est pas plus. Sur le Stealth, n’essayez pas de mettre un CPU en 95 W Dessus, même avec les ventilateurs à fond vous atteindrez chez vous les 80°C. Restez-en à des CPU 65 W. Le Stealth est là pour assure le service minimum en termes de dissipation, mais au moins il le fait en silence. Ce n’est pas comme un radbox Intel, qui trop petit et qui doit compenser par une vitesse de ventilation supérieure pour assurer le minimum.

Avec le Spire, les 95W de consommation sont bien tenus (65°C chez nous et donc au moins 70 chez vous), mais n’essayez pas de monter à 125 W de conso, ce n’est pas la peine : vous frolerez alors les 90° ! Par contre un overclocking optimisé avec une consommation de 100-105 W, il n’y aura pas de problèmes.

Le Prism tient les 125 W, et c’est tant mieux, car @Stock le 2700X en consomme déjà 115 en charge ! Mais attention les oreilles : une régulation sera la bienvenue.

Dans tous les cas : où est la réponse d’Intel ?

Wraith Prism : 

À l’issue de tout ceci, nous choisissons de décerner l’argent au Wraith Prism. Nous avons ici un radiateur très joli et bien finit d’autant qu’il embarque une partie RGB très présente. Si l’on obtient des températures dignes d’un Pure Rock en High, cela se fait au détriment d’un bruit très prononcé à plein régime. Fort heureusement, il est possible d’optimiser tout cela et avoir ainsi un ratio température/bruit intéressant.

Points positifs :
  • Le plus joli de tous
  • RGB vraiment présent et réussi
  • Installation simple
  • Bonnes performances dans l’absolu
  • Le meilleur radbox existant
Points négatifs :
  • Disponible qu’avec le Ryzen 7 2700X
  • Vraiment bruyant à plein régime
  • Mode low pas aussi optimal qu’une régulation de tension.

Wraith Spire RGB : 

Le Wraith Spire se distingue davantage que le Prism et obtiendra donc l’or. En effet, nous avons là un dissipateur très agréable à regarder avec un bon niveau de finition d’autant qu’il embarque un éclairage RGB. Bien que nécessitant un tournevis, il s’installera facilement sur votre carte mère. On retiendra surtout le fait qu’il soit le plus équilibré des trois sur le plan température/bruit out of the box.

Points positifs :
  • Design soigné
  • RGB présent
  • Installation simple
  • Le plus équilibré des trois (température/bruit)
Points négatifs :
  • Capacité d’overclocking limitée
  • Pas de RGB pour les Spire fournis avec les Ryzen 5

Wraith Stealth : 

Nous terminons enfin avec le Wraith Stealth auquel nous décernons aussi l’argent. Très similaire au Spire, le Stealth est toutefois dépourvu de RGB, mais propose un design semblable au Spire. La finition est également bonne. C’est ici le moins performant des trois, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous déconseillons l’overclocking avec ce modèle. Il a l’avantage d’être silencieux à l’usage !

Points positifs :
  • Même design soigné que le Spire
  • Installation simple
  • Silencieux à l’usage
Points négatifs :
  • Performances en retrait
  • Restez à 65W de conso, déconseilllé d’overclocker

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
OmfgAlexIsHereMorbaxLe ptit breizhoufildefer Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
OmfgAlexIsHere
Membre
OmfgAlexIsHere

Ils sont classes pour des rad fournis de base. Les constructeurs de refroidissement n’ont qu’à bien se tenir ! :-)

Morbax
Membre
Morbax

Pour avoir le prism RGB je confirme l’article bon rad mais bien trop bruyant.

Le ptit breizhou
Membre
Le ptit breizhou

Top de RGB sur le Prism je trouve. Le Spire est beaucoup plus sympa :)

fildefer
Membre
fildefer

Le Spire est vraiment sympa en fait !