Test : Antec Mercury 240

0
2954

Au niveau des systèmes de refroidissement, Antec annonçait en Août dernier ses nouveaux AIO Mercury. Avec cette nouvelle série, la marque propose de quoi refroidir notre CPU bien évidemment. Ayant eu vent de cette nouveauté, nous avons bien entendu fait une demande auprès de la marque, laquelle nous a fait généreusement parvenir un exemplaire du Mercury 240.

Pour le coup, nous allons voir ce que vaut cet AiO au travers de notre test. Petite réussite ou fail complet, on vous dira tout à la fin de cet article. Pour l’heure, commençons par faire les présentations !

Antec Mercury 240

Sommaire :

  1. Présentation
  2. L’Antec Mercury 240
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Températures
  6. Bruit
  7. Perf/Bruit
  8. Conclusion

Présentation :

Avant toutes choses, nous avons affaire ici à un watercooling tout-en-un. Nous retrouvons donc un circuit fermé comprenant un bloc pompe/plaque froide et un radiateur. L’ensemble est relié par un système de tuyaux. Enfin, un liquide caloporteur viendra refroidir le CPU lorsqu’il entrera en contact avec la plaque froide. Il sera à son tour refroidi dans le radiateur via deux ventilateurs.

Pour plus de détails sur les différents types refroidissement CPU, rendez-vous ici et .

Finalement, cette série Mercury affichera trois modèles parmi lesquels on aura du 120 mm et du 360 mm pour des besoins plus importants en refroidissements.

Antec Mercury 240

Avec son Mercury 240, Antec met en avant un produit intégrant un indicateur de température directement sur la pompe. Celui-ci renseignera la température du liquide en fonction de l’éclairage de la diode. Ainsi, le bleu correspondra à un liquide dont la température est ≤35°C. Le vert sera pour un liquide entre 36°C et 40°C et le rouge pour une température ≥41°C.

Antec indique avoir intégré une pompe performante affichant une colone d’eau de 2.3 mètres pour un débit de 3.5L par minute. De quoi rester au frais et pousser notre CPU dans ses derniers retranchements selon les mots de la marque.

Bien évidemment, on aura tout ce qui accompagne un AIO performant, à savoir des ventilateurs silencieux taillés pour les radiateurs. Le radiateur quant à lui est optimisé pour faciliter le passage de l’air à travers ses ailettes.

page suivante

Poster un Commentaire

  Subscribe  
Me notifier des