Test : Asus Maximus XI APEX

1
4755

Carte Son

Nous faisons ici des relevés de la cartes son et expliquons les résultats. Si vous voulez voir comment faire pour réaliser ces tests chez vous c’est par ici. Et si vous voulez des détails sur la signification de ces mesures, c’est par là.

Fidélité de la carte son :

Ici nous regardons les résultats dans leur ensemble. Le logiciel RMAA montre les chiffres les plus évocateurs de ses mesures et met en avant si ils sont mauvais ou bons.

La Maximus XI Apex a une moyenne générale estimée à « Très bon » mais c’est également le cas des références servant de comparaison.

Au lieu de passer mesure par mesure, nous irons directement sur les points sur lesquels il y a des différences entre les références.

En l’occurrence, la dynamique et le niveau de bruit sont très bons sur la Apex. C’est également le cas des autres références, sauf la Extreme, qui offre des mesures moins bonnes.

Le THD (Distorsion Harmonique) quant à lui est vraiment très passable sur la Apex (0.1 %) alors que les autres se situent sous les 0.01 % (voir même à 0.001 % sur la Extreme). Cela se confirme sur la mesure du THD+N en dB, vraiment mauvais pour la Apex, alors que les autres références ont des mesures plus engageantes.

Au niveau de l’IMD (Distorsion d’Intermodulation), la Maximus XI Apex fait office de parent pauvre face à la Extreme, la Gene, mais surtout à la Croisshair VII Hero, référence dans ce domaine.

Enfin la diaphonie est excellente sur toutes les références.

En résumé, la Maximus XI Apex a un niveau de distorsion significativement supérieur aux autres références, et c’est tout particulièrement le cas pour les distorsion harmoniques.

Si on devait donner une hiérarchie au niveau des cartes mères de ce comparatif, il serait ainsi :

  1. CrossHair VII Hero
  2. Maximus XI Gene
  3. Maximus XI Extreme
  4. Maximus XI Apex

En clair, la Maximus XI Apex finit clairement dernière.

Pour la Crosshair VII Hero, nous avons fait le choix de vous montrer les mesures sans le drivers Asus (donc avec le driver Windows par défaut) ou avec le driver Asus. Et comme vous pouvez le voir, les mesures n’ont alors rien à voir. Dans le cas de la MSI X470 Gaming M7, nous n’avons mis que les mesures avec driver car celles sans driver sont abominables.

De manière analogue à la Crosshair avec driver, la réponse en fréquence de la M7 semble très hasardeuse. Le niveau de bruit est très bas, certainement favorisé par le driver, comme on avait pu le voir lors du test de la Crosshair VII. Cependant, la MSI reste largement en deçà : 50 dB d’écart !

La dynamique est clairement moins bonne que sur la CrossHair : entre 10 et 40 dB d’écart ! En fait, les distorsions (THD et IMD) sont très bonnes dès que l’on regarde le type de distorsion correspondant uniquement. Quand on regarde tous les signaux indésirables ajoutés (THD + Noise et IMD + Noise), là c’est l’hécatombe ! Une mesure aussi mauvaise (même ordre d’idée que la Crosshair avec driver).

Au final, sur les mesures globales, on voit que la X470 Gaming M7 de MSI n’arrive pas à égaler la Crosshair VII Hero, même dans son mode le moins efficace. Dommage.

Allons ici un peu plus en détail

Réponse en Fréquence :

Ici nous analyserons sa réponse en fréquence. La réponse en fréquence est la mesure de la puissance du signal obtenu selon la fréquence du signal en entrée. Une carte son idéale aurait une réponse en fréquence en forme de droite horizontale à +0dB (cela voudrait dire qu’elle restitue de la même manière toutes les fréquences). La réponse en fréquence se fait traditionnellement dans le son entre 20 Hz et 20 KHz, le tout sur une échelle logarithmique.

La réponse en fréquence est juste parfaite. C’est un point sur lequel les cartes ROG récentes font un excellent travail, ce résultat ne nous surprend pas.

Par contre, comme d’habitude, pensez bien à désinstaller le driver de carte son Asus, qui a tendance à venir bidouiller le son et donc ruine les mesures.

Distorsion Harmonique :

Ici nous regardons la distorsion harmonique. Le principe est d’injecter un signal à fréquence unique (ici 1 KHz), ce sera notre « signal fondamental », et de regarder ce qu’il en ressort.

Les pics que l’on peut voir aux valeurs multiples du fondamental (du 2 KHz, 3 KHz, 4 KHz …) sont des harmoniques non désirés. Plus les pics aux valeurs multiples sont grands, plus la distorsion harmonique est élevée (et moins on en a, mieux c’est). Le grand pic à 1 KHz est normal, c’est le signal qui a été injecté et qui lui est souhaité.

Là ça fait moins rêver… On peut se rassurer en disant que le taux de distorsions non harmoniques est assez faible. Par contre les distorsions harmoniques sont très prononcées.

On peut voir une asymétrie au niveau du rang de l’harmonique. En effet, les harmoniques impaires non voulues sont bien plus présentes que les harmoniques paires. Au niveau des harmoniques paires, on est à environ -95dB (si on omet celle de rang 2), ce qui est déjà une mesure vraiment très moyenne. Mais le pire se trouve au niveau des harmoniques impaires, supérieures à -70dB ! Et là c’est vraiment mauvais.

D’autant plus que les harmoniques non désirées ne s’affaiblissent pas au fur et à mesure de l’augmentation du rang. Elles restent au même niveau, et ce, aussi loin que la mesure porte. Nous avons donc une harmonique de rang 23 à -68dB. En plus il faut savoir que les distorsions harmoniques sur les rangs impairs sont les plus désagréables à l’oreille (plus en tout cas que les distorsion sur les harmoniques paires).

Ce résultat est très mauvais et montre un signal fortement distordu au niveau des harmoniques. Cela peut potentiellement amener les note à être agressives et désagréables à l’oreille. Le résultat sur le THD, vu de près est en réalité pire que ce que l’analyse du chiffre moyen laissait penser.

Les autres mesures :

Voici l’ensemble des courbes des relevés pour les plus férus d’entre vous (premier diaporama : sans driver, deuxième diaporama : avec driver).Vous trouverez dans l’ordre :

  • Réponse en fréquence
  • Bruit
  • Dynamique
  • Distorsion harmonique
  • IMD
  • Crosstalk

Nous n’allons pas analyser dans le détail ces mesures. Nous allons surtout remarquer qu’au niveau de l’IMD, on retrouve un comportement assez marqué : de la distorsion harmonique au multiple du fondamental de 60 Hz, ce qui montre encore une fois la très mauvaise distorsion harmonique.

Enfin l’autre chose intéressante était qu’à plusieurs reprises, et notamment au niveau du Crosstalk, on retrouve une asymétrie entre les canaux.

En bref, cette carte son offre une excellente réponse en fréquence, mais un IMD assez bof et un THD vraiment mauvais.

page suivante

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Ctrlfix Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Ctrlfix
Membre

Je craquerai direct si j’étais pas déjà équipé, elle est juste sublime