Test : Asus ROG Maximus IX Formula

3
8408

Si il y a une carte que nous aimons chez OMF, c’est bien la Formula. La sortie d’un nouveau chipset chez Intel est une occasion pour renouveler cette carte. La Maximus IX Formula rejoint les cartes déjà présentes dans le catalogue d’Asus intégrant le récent chipset Z270. Après le test de la Hero, voici donc la grande sœur.Maximus IX Formula
Asus saura t il faire une réelle avancée pour la Formula ? Découvrons le avec le test de l’Asus Maximus IX Formula.

SOMMAIRE

  1. PrésentationMaximus IX Formula
  2. PCB
  3. Spécificité
  4. UEFI
  5. Logiciels
  6. Protocole
  7. BenchMarks
  8. Débits Périphériques
  9. Consommation
  10. Overclocking
  11. Conclusion

Présentation :

Vous ne connaissez pas la Maximus Formula ? Voyons, depuis le temps que la carte existe, tout a été décortiqué. Vous savez, cette carte équipée d’un ROG Armor, cettte enveloppe qui lui donne toute sa personnalité ? Non toujours pas ?

Bon, si je vous dit ROG Armor, refroidissement par waterblock sur les étages d’alimentation, waterblock EK, cache plaque E/S, SupremeFX, BIOS FlashBack, mode LN². Toujours pas ? Vous exagérez quand même. Même en parlant de Digi+ ? Ah si je vous vois sourire, vous y êtes. C’est ça la Formula, un maximum de technologie derrière une belle robe.

La version IX de la Formula est équipée du nouveau chipset Z270. Elle peut accueillir les processeur de 6ème et 7ème génération au format LGA 1151, notamment les Kaby Lake comme le I7-7700K. On retrouve toujours des slots mémoire en DDR4 compatible 4133MHz+.

Comme déjà cité plus haut, on retrouve un système de refroidissement des étages d’alimentation construit autour d’un waterblock de marque EK : le Crosschill EK II. Que ce soit avec ou sans raccordement à votre système de watercooling, l’objectif est de refroidir un maximum la partie chauffante de la carte mère, les étages d’alimentation.

Comme la version précédente, on reste sur des tons noir anthracite, les touches d’aluminium et des pointes de gris à reflets. Le retour de la couleur n’est toujours pas au programme. Pourquoi ? Tout simplement parce que le RGB est passé par là, avec la multitude de coloris disponibles.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit tour du côté du bundle qui a toujours été assez généreux.

Bundle :
  • 1 x Manuel utilisateur
  • 3 x câbles SATA 6.0 Gb/s
  • 1 x antenne Wi-Fi amovible ASUS 2T2R à double bande (Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac)
  • 1 x Kit de vis M.2
  • 1 x DVD de support
  • 1 x CPU installation tool
  • 1 x pont SLI HB (2-WAY-M)
  • 1 x sticker ROG
  • 1 x Q-Connector
  • 1 x 10-in-1 ROG cable label
  • 1 x bracket M.2
  • 1 x câble d’extension pour bande LED RGB (80 cm)
    1 x dessous de verre ROG

Voilà une beau bundle très complet.

Sur la plaque I/O ou E/S nous avons dans l’ordre :

  • 1 x bouton Clear CMOS
  • 1 x bouton USB BIOS Flashback
  • 2 x ports antenne Wi-Fi
  • 1 x DisplayPort
  • 1 x HDMI
  • 4 x USB 2.0
  • 4 x USB 3.0 (bleu)
  • 1 x LAN RJ45
  • 1 x USB 3.1 Type-A
  • 1 x USB 3.1 Type-C
  • 1 x sortie S/PDIF optique(s)
  • 5 x jacks audio

L’ensemble est aménagé derrière une belle plaque I/O noire et sérigraphiée. Mais il y a un mais. C’est enfin un coup de génie, la plaque IO est intégrée à la carte mère, plus besoin de ce casser la tête à viser les emplacements et les languettes métalliques récalcitrantes. Qui n’a jamais perdu sa plaque I/O, hein, levez le doigt ?

page suivante

3 COMMENTAIRES