Test : Asus ROG StriX Flare

0
1372

Déballage :

Passons au déballage du clavier ROG Strix Flare de Asus. A l’ouverture, nous trouvons une boîte noire estampillée du logo Republic of gamers en rouge. Une fois ouverte, on retrouve le clavier emballé dans une feutrine noire.

Le Bundle :

Avec le ROG Strix Flare, nous retrouvons deux stickers avec le logo ROG, un badge personnalisable supplémentaire, un repose-poignets détachable et le guide de démarrage rapide.

Asus ROG Strix Flare :

Il est temps de vous dévoiler le clavier ! Le ROG Strix Flare est entièrement en plastique. De prime à bord, c’est ce que nous regrettons. Effectivement, pour la même gamme de produit, nous retrouvons le K70 RGB MK.2 de Corsair avec une plaque entièrement en aluminium brossée.

Sinon, sur la gauche du clavier, nous avons des boutons multimédias. D’abord, une molette « cliquable » permettant de gérer le son. A côté, nous retrouvons un bouton qui permet de bloquer la touche Windows. Ensuite, le bouton suivant permet de gérer l’illumination du clavier (3 intensités de couleur et 1 mode éteint). Finalement, à la suite, nous retrouvons les habituels boutons multimédias (pause/play, stop, morceau précédent, morceau suivant). Le ROG Strix Flare ne dispose pas de touches macros dédiées, mise à part la touche de macro à la volée.

A son extrémité gauche, nous avons un badge estampillé republic of gamers. Ce dernier est de couleur cristallin, de sorte à ce que les LEDs du claviers présentent à cet endroit, reflètent à l’intérieur. En dessous, nous avons les classiques LEDs indicatrices du caps lock ou du verr num.

A plusieurs endroits du clavier, nous retrouvons des petites mentions de la marque, notamment sous la barre espace et sous le pavé numérique.

Retournons maintenant le ROG Strix Flare. C’est la première fois que nous voyons un dessous de clavier aussi travaillé. Effectivement, nous retrouvons entre autre, le logo « ROG » travaillé dans le plastique. Au centre, le plastique est « rayé » de sorte à créer de belles lignes tout le long du clavier. Dans le bas, nous retrouvons d’épais patins en caoutchouc d’au moins un cm d’épaisseur (à vu de nez). Sinon, nous avons d’épais sur-élévateurs qui tiennent plutôt bien.

Le clavier est fournit avec un repose-poignets détachable, estampillé lui aussi « Republic of Gamers ».

A l’instar du K70 RGB MK.2, avec le ROG Strix Flare, nous avons un clavier très imposant qui prendra quasiment toute la place sur un tapis de souris XXL. Le repose-poignets se rajoute très facilement, il suffit de venir le glisser sous le clavier et il viendra s’emboîter de lui-même.

A l’arrière du clavier, un déport USB est également de la partie.

Nous avons fait le tour du ROG Strix Flare de Asus. Il est temps de s’intéresser à la partie « Logiciel ».

page suivante

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de