Test : Cooler Master MB500

2
3643

Après le test de l’énorme Zofos Evo Window, cette fois-ci, sur OMF, nous allons nous concentrer sur le test d’un boîtier plus modeste. En effet, Cooler Master nous a fait parvenir un exemplaire de son boîtier MB500, un boîtier plutôt axé milieu de gamme, mais aussi bien plus compacte que le monstre précédent.

Bref, que vaut ce petit MB500 affiché dans les 70€ dans le commerce ? Voyons cela sans plus attendre, c’est parti !

Sommaire :

  1. Extérieur
  2. Intérieur
  3. Installation
  4. Le RGB
  5. Test
  6. Conclusion
  7. Galerie

Extérieur :

Nous commençons donc par vous donner quelques caractéristiques de base de ce MB500. Au programme, la marque propose une référence qui mesure 211 mm de large, 494 mm de profondeur et 475 mm de hauteur. Ces dimensions permettent à notre boîtier d’accueillir des cartes mères au format ATX, micro-ATX et mini-ITX. Sachez que le MB500 s’insère dans la moyenne des boîtiers de ce format en matière d’encombrement.

Le poids affiché, quant à lui, est d’environ 6.35 kg, un poids très proche de celui de Meshify C de Fractal Design. Ce qui est plutôt léger, néanmoins, le boîtier sera plus simple à manipuler, notamment pour le montage. Concernant les matériaux, Cooler Master opte ici pour de l’acier, du plastique pour la façade ainsi que du verre trempé pour le panneau latéral.

Bref, passons à l’aspect général du MB500. Sur ce point, nous trouvons qu’il ressemble vaguement à un CM Storm Enforcer, pour ce qui est de la forme générale. En effet, la façade se prolonge vers l’avant, une délimitation à mis hauteur avec une partie en mesh et un autre en plastique plein… etc. Ça nous y fait penser.

Autrement, nous avons de bonnes finitions avec des ajustements précis au niveau de la façade. L’intégration du mesh est aussi réussie, il n’y a pas de jeu ni d’impact à ce niveau. Pour finir, on retrouve une jolie peinture noire avec un effet légèrement granuleux au toucher qui nous rappelle ce que l’on avait avec un Carbide 275R ou un Meshify C par exemple.

Le panneau de contrôle : 

Cooler Master MB500

La partie connectique de notre boîtier viendra s’insérer sur le dessus. Cette dernière prend place sur un bord biseauté du MB500. D’ailleurs, l’emplacement est très Cooler Master, puisque sur les MasterCase Maker 5 et H500P, nous avions la même. Bref, nous retrouvons ici :

  • 1x bouton de reset
  • Les entrées/sorties micro et casque
  • 1x bouton power
  • Deux USB 3.0
  • Les diodes d’activité du boîtier

Ici, c’est la connectique classique. Le constructeur ne se démarque pas de la concurrence sur ce point en offrant la même chose qu’un Antec P8, un Meshify C ou encore, un Carbide 275R par exemple.

Le dessous : 

Cooler Master MB500

On passe maintenant sous le MB500. À ce niveau, nous pouvons voir que le boîtier propose un filtre à destination de l’alimentation à l’arrière. Celui-ci est maintenu en place directement grâce à des encoches moulées dans la carcasse du boîtier. C’est dommage puisqu’il faudra retourner le boîtier pour procéder à un coup de nettoyage. À titre de comparaison, nous avions aussi cela sur le Panzer de Cougar… Pas facile d’accès.

Autrement, notre MB500 met à disposition quatre pieds on ne peut plus classiques avec un revêtement en caoutchouc qui adhèrera bien au sol.

L’arrière : 

Cooler Master MB500

L’organisation à l’arrière de notre MB500 se fait de manière classique. Effectivement, le boîtier offre un emplacement I/O shield situé dans le haut avec un emplacement de ventilateur juste à côté. Par la suite, nous avons sept slots d’extension à côté desquels on retrouve une grille d’aération en nid d’abeille. Pour finir, l’emplacement de l’alimentation se trouve tout en bas.

Le boîtier propose une organisation similaire à une écrasante majorité de références présentes sur le marché. On constate toutefois que l’on pourra régler la hauteur du ventilateur placé à l’arrière.

Le dessus : 

Cooler Master MB500

Le dessus de ce MB500 ne présente rien d’exceptionnel non plus. En effet, nous avons ici un filtre à poussière en nylon aimanté. L’avantage et que ce système est simple à manipuler et le nettoyage pourra se faire simplement à l’eau. Voici donc quelque chose que l’on retrouve sur les trois boîtiers testés précédemment.

Avec son MB500, Cooler Master propose un modèle qui affiche un design bien à lui bien qu’il nous fait penser à un de ses aînés. La finition reste bonne avec une jolie peinture et des ajustements précis. Néanmoins, à l’issue cette première approche, nous trouvons que le boîtier ne se distingue pas particulièrement de la concurrence d’un point de vue organisation ou fonctionnalité. À voir ce qu’il nous réserve à l’intérieur.

page suivante

2
Poster un Commentaire

2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
CtrlfixLe ptit breizhou Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Ctrlfix
Ctrlfix

Un peu trop carré a mon gout

Le ptit breizhou
Le ptit breizhou

C’est qu’il est pas mal ce petit boîtier. Je me laisserait bien tenter :)