Test : Core i5 7600K

2
34494

Température et Consommation :

Nous allons regarder cette fois-ci la température et la consommation du processeur. Pour ces deux mesures, nous regardons 3 cas : en idle (rien qui tourne sur le PC), en jeu (sur Watch Dogs 2) et en full (sur Handbrake). Pour rappel, les mesures de températures ont été prises avec un Cooler Master MasterLiquid 240. Pour plus de détails, direction notre protocole de test.Côté consommation, nous constatons qu’en idle les processeurs Skylake et Kaby Lake consomment à peu près la même chose. Nous sommes autour de 11 W pour les Pentium, 12 W pour les i5 et 13 W pour le i7. C’est à mettre en opposition avec les processeurs Haswell qui tournent sur 7 W environ. Le i7 5820K a plus de cache à alimenter et un contrôleur mémoire plus cossu. Cela entraîne une consommation plus forte avec 20 W environ.

En jeux, les Pentium Hyperthreadés ne consomment vraiment pas grand-chose (entre 16 et 20 W). Le Core i5 4690K a une consommation plus élevée qu’un i5 de génération suivante, puisqu’il consomme quand même 50 W. Le i5 7600K consomme un chouilla moins que le i5 6600K tout en étant cadencé plus haut : un effort a été fait. Du côté des i7, la consommation est plus élevée : 50 W environ pour le 6700K, ce qui est très raisonnable mais nous notons surtout les 81 W du 4790K (plus élevé que les 72 du gros i7 5820K !). Skylake (et a fortiori Kaby Lake) ont permis une sacré amélioration en matière de consommation in-game.

Sur Handbrake, les Pentium consomment une trentaine de Watts, soit deux fois moins que les Core i5 (nous pouvons noter que l’écart générationnel s’est grandement atténué ici puisque le i5 4690K ne consomme pas plus que le i5 6600K). Une fois encore, le i5 7600K est plus économe que le 6600K de quelques Watts alors qu’il est cadencé plus haut. Des progrès en matière de consommation ont été réalisés, à moins que nous ne soyons tombés sur un sample de très bonne qualité. Du côté des Core i7, la consommation s’envole par rapport à une charge plus légère comme le jeu. C’est notamment le cas du i7 6700K qui passe de 51 à 84 W ! Mais cela reste moins que le i7 4790K qui consomme encore une dizaine de Watts de plus (pour un total qui approche la centaine de Watts), ex-aequo ou presque avec le i7 5820K. Le premier est pénalisé par sa haute fréquence (qui peut monter jusqu’à 4.4 GHz quand même) et l’autre par ses 6 cœurs actifs.

Concrètement le i5 7600K s’en sort très bien. Les i7 ne sont pas des modèles en la matière, surtout en applicatif lourd (le genre d’applicatif qui utilise à plein rendement l’Hyperthread, et donc fait consommer le processeur). Le cas du i7 4790K est même plutôt extrême puisqu’il peut dépasser en condition réelle (ici encodage) son TDP de 88 W et consommer autant qu’un Hexacore (et 3 fois plus qu’un Pentium, décidément très économe).

Température :

Côté température, avant de détailler quoi que ce soit, il faut rappeler deux choses : la première est que tous les processeurs testés ici, sauf le i7 5820K, ont une pâte thermique interne. Et la manière dont elle est disposée (et donc son efficience) c’est un peu la loterie. En plus de cela, quoi que l’on fasse il y aura toujours des écarts de mesure. Nous essayons de réguler la température ambiante, mais selon d’une fois sur l’autre comment on aura disposé la pâte thermique (même si on essaye de faire de la même manière), comment on aura serré le Waterblock, quelle sera l’hygrométrie ambiante (et donc la conduction thermique de l’air), il y aura toujours des écarts, de 1 ou 2 degrés. Nous allons donc surtout distinguer les tendances.

La température va grandement de pair avec la consommation. Ainsi, les Pentium font partie des processeurs les plus frais (ils ne dépassent pas 40°C en charge lourde). Le Core i5 4690K est bon élève, bien plus que les i5 6600K. En effet, il chauffe bien moins en charge lourde. Ces deux i5 ont grosso modo la même température en charge type jeu vidéo que les Pentium alors que ces derniers consomment quasiment deux fois moins. C’est certainement la dissipation de chaleur répartie sur une plus grande surface que les Pentium qui chauffe les i5.

Le i5 7600K, malgré sa consommation plus faible, est plus chaud que le i5 6600K. C’est notable en idle et en charge légère. Cela montre clairement que la pâte thermique est soit moins bonne, soit moins bien appliquée.

Les i7 4790K et 6700K souffrent de leur forte consommation en charge lourde, la température va de pair : on dépasse ici les 60°C. En jeux, c’est beaucoup plus calme, mais cela reste plus chaud que leurs i5 respectifs. Au milieu de ces deux i7, le i7 5820K fait figure d’exception : la température idle est élevée certes, mais elle monte à peine une fois le CPU en charge, signe que  la dissipation de calorie fonctionne bien. A fond il n’a pris que 10°C pour un total de 47, soit plus frais que les i5 6600K et 7600K ainsi que les deux autres i7 (avec un écart de 15°C). Moralité : vive le joint en indium ! Dommage que celui-ci ait disparu sur les Core i X.

Pour résumer, le i5 7600K est ici décevant : sa température est plus élevée que le i5 6600K malgré sa consommation inférieure. Dommage.

Si dans l’absolu, ces températures peuvent sembler assez faibles, il ne faut pas oublier qu’elles ont été prises dans des conditions particulières. Nous sommes sur une table de bench, donc de l’Open Air. De plus, la pompe du Water et les ventilateurs tournent à plein régime (le PWM aurait introduit un biais non souhaité). Il est peu probable que votre PC tourne dans de telles conditions chez vous, ou alors vous ne tenez pas à votre santé auditive : le MasterLiquid 240 est un AiO silencieux, mais sur le long terme, le faire tourner tout le temps à fond en Open Air juste à côté de soi peut rendre fou, croyez-nous !

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MiniabouBASILE Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Miniabou
Membre
Miniabou

Pour moi ce 7600k vaut le coup si on est sur une plateforme en 1150 ou avant
Moi j’ai pris le 7600k, je venais d’un 4130, mais si on est déjà en 1151 avec un 6600k, pour moi autant garder le 6600k et attendre quelques séries

BASILE
Membre
BASILE

ça fait presque 2 ans que j’ai le 6700k et ben il ma couté beaucoup trop chère mais quand je vois ce que les futurs pros on comme perf ouf je respire un peu….