Test : Corsair IronClaw RGB Wireless

2
2211

Petit retour dans le monde des périphériques de jeux puisque Corsair a récemment lancé deux nouvelles souris. La première est la Glaive Pro RGB (test disponible ici) et la seconde la IronClaw RGB Wireless que nous testons maintenant.

Pour sa nouvelle souris, la marque fait évoluer certains aspects : sans fils, plus de boutons et plus de RGB. Mais cela suffira-t-il ? Nous allons voir tout ça.

logo corsair

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Déballage
  3. Logiciel
  4. Test
  5. Conclusion

Présentation :

Comme d’habitude, avant d’aller voir ce que propose la souris, voyons voir ce qu’il y a à l’extérieur. Commençons par la boîte.

La boîte :

Clairement, avec cette IronClaw RGB Wireless, nous retrouvons le nouveau packaging que Corsair a instauré. Ce dernier est noir et jaune avec une photo de la souris en question sur la face avant de la boîte. A l’arrière, grand classique, nous avons les caractéristiques techniques du mulot. Bref, une boîte sobre avec un marquage : « Win without wires » que l’on retrouvait déjà sur celle de la Harpoon RGB Wireless.

Caractéristiques techniques :

La IronClaw RGB Wireless est donc une souris sans fil et autant commencer par cet aspect, l’autonomie. Corsair annonce donc :

  • Bluetooth : Jusqu’à 40 heures avec avec le RGB, 60 heures sans.
  • 2.4 GHz : Jusqu’à 30 heures avec le RGB, 45 heures sans.

Pour la connexion, cela se fera par le biais d’un dongle via lequel on pourra soit passer en Bluetooth, soit en 2.4 GHz. Bien sûr, la connexion par câble se fera via un micro-USB situé sur l’avant.

Sinon, cette IronClaw RGB Wireless est dotée d’un capteur optique Pixart PMW3391 montant jusqu’à 18 000 dpi. Elle embarque également une mémoire interne pour la sauvegarde des profils et côté switch, ce sont des Omron capables de résister à 50 millions de clicks.

On termine rapidement par les dimensions et le poids. Sans surprise, on retrouve des côtes similaires à la IronClaw première du nom avec du 80 (L) x 130 (P) x 45 (H) mm. Néanmoins, le poids augmente en passant de 105 gr à 130 gr, ce qui est lié à la batterie.

Configuration système requise :

La configuration requise pour cette souris n’est pas bien différente de celle d’une Harpoon RGB Wireless ou Dark Core RGB SE. Il nous faudra donc au minimum un Windows 7 pour l’installation de iCUE. Un port USB sera nécessaire pour brancher le récepteur sans fil ou à défaut, une connexion Bluetooth 4.0+.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Le ptit breizhou_0CooL_ Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Le ptit breizhou
Membre
Le ptit breizhou

Elle a l’air vraiment énorme comme souris. Dommage que le RGB soit vraiment fade comme ça.

_0CooL_
Editor

c’est terne quand même comme souris. Un peu plus de couleur pour donner du peps ça serait bien non ? Ou alors se remettre en question et faire du vrai RGB comme le font d’autres marques. Ma Roccat Kone+ le fait depuis 2012