Test : Cougar Panzer Evo RGB

2
1816

La rentrée des enfants (et des plus grands) est passée maintenant, il est donc grand temps de reprendre du service. Nous revenons vers vous, aujourd’hui, avec une référence signée Cougar ! En effet, c’est au tour du Panzer Evo RGB de passer sur nos bancs de tests. Jusqu’à présent, nous avons eu le Panzer Max et le Panzer. Quelles sont donc ses nouvelles fonctionnalités (outre l’apparition du RGB) ?

Réponse, dans ce test !

Cougar Panzer Evo RGB

Sommaire :

  1. Extérieur
  2. Intérieur
  3. Installation
  4. Le RGB
  5. Protocole
  6. Test
  7. Conclusion
  8. Galerie

Extérieur :

Comme il faut bien commencer quelque part, parlons un peu de l’extérieur de ce Panzer Evo RGB. Nous allons donc débuter avec ses dimensions. Nous retrouvons là un boîtier qui mesure 266 mm de largeur, 612 mm de profondeur, pour 556 mm de hauteur. Il fait donc exactement les mêmes dimensions que son aîné, le Panzer Max.

Le boitier pourra accueillir des cartes mères allant du format mini-ITX, micro-ATX, ATX ainsi que des formats un peu moins courants tels que le CEB et l’E-ATX.

Concernant son design, le Panzer Evo RGB reste dans la même ligne que son grand-frère. En effet il est toujours aussi imposant puisqu’il se trouve avoir exactement les mêmes dimensions. Sur le dessus de cette référence, on aperçoit de larges poignées pour aider à son transport. Vu sa taille et son poids, c’est plutôt le bienvenu ! Sa différence avec le Panzer Max, c’est que le metal mesh qui était présent en façade est ici remplacé par une grande vitre en verre trempé. Celui-ci est partout puisqu’on en retrouve également sur le haut du boîtier. Les vitres latérales en sont également pourvues. Le logo de la marque reste quant à lui, cantonné dans le haut de la façade et sous le panneau de contrôle.

Le panneau de contrôle : 

Cougar Panzer Evo RGBParlons du panneau de contrôle justement. En effet, le bouton de mise sous tension et le bouton de réinitialisation se trouvent en dessous des différents ports USB. Sur la droite de ces derniers, nous trouverons un petit rhéobus pour gérer la ventilation du Panzer Evo RGB. Pour rappel, celui-ci n’était pas présent sur le Panzer d’origine et était finalement arrivé sur le Panzer Max.

Concernant les ports USB, nous avons-là deux ports USB 3.0 ainsi qu’un port 2.0 et un USB type-C. Ce dernier vient remplacer le second port USB en 2.0 qui était présent sur le Panzer Max. En son centre, nous trouvons les habituels ports micros et casques en 3.5mm.

Le dessous : 

Cougar Panzer Evo RGBLe dessous du Panzer Evo RGB est exactement le même que celui du Panzer Max. Nous retrouvons, en effet, quatre pieds en caoutchouc. Ils adhérent bien contrairement à ceux du Panzer d’origine qui étaient en mousse. Rien de nouveau, nous trouvons toujours ce filtre à poussière aimanté en nylon. Le seul hic dans tout ça… c’est qu’il n’est pas accessible depuis l’arrière du boîtier. Il sera donc nécessaire de soulever le Panzer Evo RGB afin d’y accéder et ainsi pouvoir le nettoyer. Ce n’est pas très pratique et nous espérions que ce point serait corrigé avec cette nouvelle version.

L’arrière : 

Pas de gros changements à l’arrière du Panzer Evo RGB. Nous avons-là sept équerres PCI-E pour les cartes graphiques. Nous trouvons aussi trois passe-cloisons pour le watercooling. L’emplacement I/O Shield est en haut à gauche, à côté d’une grille de ventilation où un ventilateur RGB est d’ores et déjà pré-installé. En bas du boîtier, c’est là que nous apercevons l’emplacement dédié à l’alimentation.

Une fois encore, sur cette version nous espérions que Cougar y intègre deux slots PCIe à la verticale au lieu des passes-cloisons. Un accessoire très à la mode qui aurait permis au possesseur de riser de mettre en avant sa carte graphique.

Le dessus :

Cougar Panzer Evo RGBParlons maintenant du dessus du Panzer Evo RGB. Contrairement aux Panzer et Panzer Max, nous retrouvons une grande vitre en verre trempée ! Le mesh disparaît. C’est beau et c’est propre ! Au dessus, nous avons les habituelles poignées qui nous permettra de manipuler le boîtier.

Avec le Panzer Evo RGB, nous avons-là, visuellement parlant, un boîtier légèrement différent de son aîné, le Panzer Max. Le verre trempé lui enlève un peu de son aspect militaire mais lui donne, parallèlement, un look très propre, très classe. Les fans de boîtiers sobres seront peut-être beaucoup plus intéressés par cette référence.

Néanmoins, nous espérions une novuelle fois que Cougar corrige quelques soucis présents sur le premier modèle. On pense notamment à l’accessibilité du filtre de l’alimentation ou encore que des slots verticaux fassent leur apparition.

page suivante

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
fildeferOmfgAlexIsHere Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
fildefer
Membre
fildefer

Trop beau le boîtier ! Mais après c’est du super haut de gamme aussi.

OmfgAlexIsHere
Membre
OmfgAlexIsHere

Il est vraiment clean comme ça :-O
Par contre, omg le prix !!