Test : Cryorig C1

0
3566

Les dissipateurs de type top flow, ça ne court pas les rues, surtout si on compare au nombre de ventirads tour disponible sur le marché. Le Cryorig C1 est un de ceux-là. Alors certes, ce modèle ne date pas d’hier puisqu’il a été annoncé en 2014 grosso modo. Toutefois, il s’agit d’une référence que nous voulions tester depuis un certain temps.

Donc nous y sommes puisque Cryorig a bien voulu nous faire parvenir un exemplaire. Depuis le temps qu’on le voulait, on a hâte, donc trêve de bla bla, c’est parti !

Cryorig C1

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Le Cryorig C1
  3. Installation
  4. Protocole
  5. Températures
  6. Bruit
  7. Perf/Bruit
  8. Conclusion

Présentation :

Avec son C1, Cryorig propose un dissipateur dit top flow. Globalement, le flux d’air viendra par le haut du ventirad et non par le côté en opposition au side flow (ou dissipateur tour). Pour cela, le ventilateur s’installera en parallèle de la carte mère et refroidira un réseau d’ailette en aluminium. Ces ailettes seront traversées par des caloducs qui convergeront vers une base. Voilà qui résume en quelques lignes le C1. Maintenant, pour en savoir plus, vous avez ces Quicky dédiés au refroidissement CPU ici et .

Cryorig C1Ici, le point le plus important concernant ce dissipateur est qu’il est conçu pour les systèmes ITX. Effectivement, Cryorig propose un ventirad compact (en hauteur) sans pour autant être contraignant pour la mémoire.

Cryorig C1 caloducsDe plus, il offre une architecture intéressante au niveau des caloducs. Ceux-ci sont rabattus vers le blocs d’ailette afin d’augmenter encore un peu plus la surface d’échange du dissipateur. Ceci améliorera le refroidissement.

En parlant d’ailettes, le C1 dispose de la technologie Jet Fin Acceleration Stystm que l’on retrouve aussi sur le R1. Ceci consiste à disposer un second bloc d’ailettes avec un espacement plus restreint sur le réseau principal afin d’augmenter la vitesse de l’air en sortie du radiateur.

Enfin, on retrouvera une installation simplifiée, mais ça, on fait confiance !

page suivante

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de