Test : Cryorig H7 Quad Lumi

0
2829

L’annonce du H7 Quad Lumi remonte à Juin 2016, eh oui, cela remonte. Toutefois, le produit n’est sorti que récemment. Quoi qu’il en soit, nous avons fait une demande auprès du constructeur afin d’avoir un exemplaire du premier ventirad RGB au monde (dixit la marque). Nos prières ont donc été entendues puisque le voici qui débarque dans nos colonnes pour un test maison.

Pour le coup, voyons voir ce que ce petit ventirad simple tour a dans le bide. Vous trépignez d’impatience ? Nous aussi, let’s go !

Cryorig H7 Quad Lumi

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Le Cryorig H7 Quad Lumi
  3. Installation
  4. L’éclairage RGB
  5. Protocole
  6. Températures
  7. Bruit
  8. Perf/Bruit
  9. Conclusion

Présentation :

Avec son H7 Quad Lumi, Cryorig nous propose là un dissipateur au format simple tour. L’ensemble exploite donc un seul et unique empilement d’ailettes en aluminium. Pour une meilleure répartition de la chaleur, nous avons un ensemble de caloducs convergeant vers une base. N’étant pas un ventirad passif (fanless), le H7 Quad Lumi emploie un ventilateur pour le refroidissement. Quoi qu’il en soit, on en dit plus sur les différents types de refroidissement CPU ici et .

Cryorig H7 Quad LumiAvec son ventirad, Cryorig met en avant un système d’éclairage RGB que l’on pourra, bien entendu, personnaliser. D’ailleurs, ce système a été développé en partenariat avec un constructeur bien connu : NZXT ! Le tout passera donc par le logiciel CAM que nous découvrions avec le test du Kraken X62.

Avec ceci, on aura le droit à un ventirad compact passe-partout qui ne bloquera pas la RAM. Ce petit dissipateur propose une hauteur plutôt limitée lui permettant de prendre place dans une grande majorité de boîtiers. De plus, sa base excentrée lui permettra de lnepas bloquer de slot mémoire.

Enfin, il ne s’agit pas d’un H7 passé sous RGB, oh que non. Ce modèle arrive avec une petite révision puisqu’il intègre un caloducs supplémentaire par rapport au H7 premier du nom. De là, la marque met en avant une amélioration du transfert de chaleur entre le CPU et le ventirad. Ceci se traduit par un gain de transfert calorifique théorique de 33%.

Autrement, le H7 Quad Lumi embarque toujours les fameuses « Hive Fin » ainsi que les heatpipes Convex-Align que nous découvrions la première fois avec le H7 de la marque.

page suivante

Poster un Commentaire

  Subscribe  
Me notifier des