Test : Enermax AquaFusion 120

0
1627

Conclusion :

Un design à tomber !

Avec les AquaFusion Enermax signe une très jolie série de kits watercooling, tant du côté design que finition. En effet, la pompe carrée avec ses liserés internes, le radiateur avec ses platines et le ventilateur SquA offrent un ensemble très agréable à regarder. D’ailleurs, il est surprenant de voir un AIO de ce gabarit aussi soigné, la concurrence ayant tendance à laisser le radiateur de côté… Même sur des gammes bien supérieures.

Enermax AquaFusion 120

Le montage à la Enermax se révèle finalement simple à mettre en place. De plus, tout est fourni : backplate multi-socket, pâte thermique en seringue, etc. On retrouvera même un second set de vis pour un second ventilateur. En revanche attention lors des manipulations des câbles, certains d’entre eux sont vraiment fins !

À l’allumage, l’AquaFusion brille de mille feux et on peut dire qu’Enermax se distingue de la concurrence sur ce point. Nous avons particulièrement apprécié l’effet de profondeur sur la pompe et la forme du liseré du ventilateur. De même pour les couleurs vives et fidèles. La chose qu’on pourrait lui reprocher c’est la télécommande qui n’offre que dix effets différents ce qui est un peu dommage.

Les performances dans l’ensemble ? 

Si avec cet AquaFusion nous nous rapprochons de certains kits en 240 c’est en partie grâce à son ventilateur. Le SquA fourni est rapide … et même clairement trop. Le bruit émis qui est bien de trop présent. Pour ne pas perdre en audition, il faudra réguler le ventilateur qui, heureusement, se prête bien à l’exercice. Mais cela ne le transforme malheureusement pas en ventilateur silencieux pour autant. La conception du ventilateur au niveau du bruit nous paraît vraiment passable. A vitesse identique, il fait autant de bruit que deux ventilateurs d’AiO.

Les températures sont bonnes (pas très loin derrière un AiO 240mm), mais si on met ces températures en perspectives avec le bruit, cet AquaFusion 120 est clairement moins efficace qu’un AiO 240mm. Cela va de soi, le radiateur est plus petit, mais l’écart est bel et bien présent.

Sinon, on se demande pourquoi Enermax ne fournit pas un second moulin, ce qui aurait permis à l’ensemble de fonctionner moins vite (et donc plus silencieusement) tout en conservant un bon flux d’air.

Enermax AquaFusion 120

Le prix et la disponibilité : 

L’AquaFusion venant juste d’être lancé n’est donc pas encore présent partout. Toutefois, on peut le retrouver chez Alternate.fr au prix de 82.90€. Un placement logique pour cet AIO mais finalement pas si éloigné de l’AquaFusion 240, proposé à moins de 100 €.

Toutefois, on ne peut s’empêcher de penser qu’Enermax aurait pu se distinguer davantage en offrant un second ventilateur SquA.

Enermax AquaFusion : 

On aime :
  • L’originalité du design choisi par Enermax
  • La finition apportée par le radiateur
  • Les bonnes finitions globales
  • L’installation simple
  • La visserie fournie pour un second ventilateur
  • La télécommande pour la gestion du RGB
  • Les températures très bonnes
On aurait aimé :
  • Des câbles un peu plus épais
  • Un prix un peu plus éloigné du modèle 240
  • ou un second ventilateur SquA fourni
  • Peut-être un peu plus d’effets RGB ?
  • Un bruit moins présent

Avec son AquaFusion 120 Enermax nous propose un AIO classe et bien fini. Le tout mise sur l’originalité de son éclairage avec un liseré de ventilateur pas tout à fait rond, pas tout à fait carré. Toutefois, en fonctionnement, on trouve l’ensemble trop bruyant, malgré des températures qui tiennent la route. Enfin on aurait aimé un second ventilateur dans la boîte, car le faible écart de prix (15 €) avec le modèle 240mm rend cette version délicate à conseiller. A réserver pour les espaces restreints.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de