Test : In Win 101C

0
3498

Autant vous prévenir d’entrée de jeu, ces prochains temps, il y aura pas mal de tests de boîtiers, et quelques nouveautés… Effectivement, pas mal de références intéressantes sont sorties depuis peu. Gros rush de tests de boîtiers à venir, de quoi donner des idées pour Noël ?

Pour le coup, c’est avec plaisir que nous accueillons de nouveau In Win dans nos locaux. Le constructeur nous a cette fois-ci fait parvenir un exemplaire de son 101C, un modèle que nous pourrions qualifier d’évolution par rapport au 303 que nous testions il y a un an. Nous avons hâte de commencer, c’est parti avec un petit tour de l’extérieur.

In Win 101C

Sommaire :

  1. Extérieur
  2. Intérieur
  3. Installation
  4. Test
  5. Conclusion

Extérieur

Une fois de plus, nous allons commencer avec quelques spécifications comme le poids, les dimensions et les différents formats de cartes mères supportés. Cet In Win 101C est au format moyen tour et affiche une largeur de 220 mm pour une profondeur de 480 mm et une hauteur de 445 mm. Le poids est de 7.45 kg. Dans tous les cas, nous avons affaire à un boîtier qui accepte les cartes mères ATX, micro-ATX et mini-ITX. Le choix des matériaux s’est porté sur de l’acier et du verre trempé pour la fenêtre latérale.

Si vous n’aimez pas les boîtiers sobres, vous risquez de ne pas apprécier ce 101C que nous testons aujourd’hui. Le boîtier est dans la veine du 303, avec des formes très carrées. La façade est lisse et ne comporte rien, excepté le bouton power et le logo de la marque. L’ensemble s’intègre très bien, bénéficiant également d’une partie en plexiglas. Sur notre exemplaire, un système d’éclairage RGB est présent à ce niveau. Enfin, pour plus de sobriété, le panneau de contrôle migre sur le haut du boîtier alors qu’il était présent en façade pour le 303.

In Win 101CD’ailleurs, concernant le panneau de contrôle, nous retrouvons :

  • Un USB 3.1 Gen 2 Type C
  • Les prises casques et micro
  • Deux USB 3.0
  • Un bouton power en façade incrusté dans la partie en plexiglas

In Win propose donc un boîtier avec une connectique moderne, symbolisée par la présence d’un USB type C. Le branchement se fera via le header présent sur votre carte mère. Encore faut-il avoir une carte mère récente, pourvue de ce connecteur, pour en bénéficier. Sinon, voici un joli colifichet, sous-entendu des mecs qui oublient toujours tout (comprendra qui pourra).

In Win 101CLe dessous du 101C ne change pas de ce que nous avions vu avec le 303. Ainsi, nous retrouvons deux larges pieds dotés de quatre patins en gomme qui adhèrent bien au sol. Par la même occasion, un large filtre à destination de la ventilation est présent. Pour le retirer, on le fera coulisser par la gauche. Voici un filtre simple d’accès et simple à manipuler, quelque chose que nous n’avions pas vu depuis un certain temps !

In Win 101CÀ l’arrière, nous retrouvons une organisation qui change quelque peu des codes établis. Là où sur bon nombre de boîtiers, l’emplacement de l’alimentation prend place dans le bas, sur le 101C, il est présent dans le haut. C’était déjà le cas avec le 303. Toutefois, le bloc s’installait à la verticale.

En dessous, l’emplacement de la plaque I/O shield de la carte mère est présent, tout comme un emplacement de 120 mm pour un ventilateur. En dessous de tout ceci, nous avons sept slots d’extension avec des équerres ajourées.

Le dessus du 101C ne présente rien de particulier excepté un panneau plein comportant le panneau de contrôle détaillé précédemment.

Toutefois, on constatera que le panneau latéral droit comporte des ouvertures hexagonales similaires à celles présentes sur le 303. Une grille d’aération très pratique, à n’en pas douter une seconde !

Globalement, après ce petit tour d’horizon, nous avons un boîtier fort sympathique d’un point de vue design et finitions. Nous avons noté quelques changements par rapport au 303, notamment en ce qui concerne l’emplacement de l’alimentation. Bref, passons à la suite !

page suivante

  Subscribe  
Me notifier des