Test : NZXT H700i

0
5203

Après avoir testé le MB500 de Cooler, un boîtier fort sympathique, nous allons maintenant nous concentrer sur le secteur haut de gamme. En effet, NZXT nous a fait parvenir un de leur récent boîtier, le H700i, la version avec contrôleur intégré. Rappelons-le, le constructeur a récemment sorti les versions dépourvues de contrôleur CAM.

Trêve de bla-bla, entrons dans le vif du sujet avec le test de cette référence annoncé à $199.99, c’est parti !

Sommaire :

  1. Extérieur
  2. Intérieur
  3. Installation
  4. Le RGB
  5. Tests
  6. Tests avec ANR (Adaptive Noise Reduction)
  7. Conclusion
  8. Galerie

Extérieur

Nous commençons tout d’abord par les dimensions du H700i. Ainsi, NZXT nous propose un boîtier mesurant 230 mm de largeur, 516 mm de profondeur et 494 mm de hauteur. Avec ces côtes, nous sommes très proches d’un Antec P110 Luce par exemple. Pour le poids, notre boîtier du jour mesure 12.27 kg. Ce poids se justifie par la présence d’un panneau latéral en verre trempé, mais aussi par la présence massive d’acier. Ici, il n’y a pas de partie plastique !

En interne, nous aurons de la place pour accueillir des cartes mères au format mini-ITX, micro-ATX, ATX et même E-ATX. Le constructeur émet quelques réserves, la carte ne devra pas mesurer plus de 272 mm de largeur.

Fidèle à sa série « H », NZXT nous offre un H700i sobre et épuré. Effectivement, rien ne viendra perturber la façade minimaliste du boîtier si ce n’est un petit logo « NZXT » dans le bas. Pour rehausser tout ceci, les parties latérales sont perforées d’une myriade de petits trous. En plus du rôle esthétique, ces derniers jouent un rôle pratique puisque l’apport en air frais se fera par ce biais-là.

Les finitions sur ce modèle sont très bonnes et les ajustements exemplaires. Notre version arrive avec une jolie peinture noire mate légèrement granuleuse. Couplé à l’acier, nous retrouvons des sensations au touché similaire à celle d’un 101C ou 303 de In Win qui présentaient un très bon feeling. Bref, pour le moment, le boîtier décroche le « CestBeauEtBienFini/20 ».

Le panneau de contrôle : 

NZXT H700iLe panneau de contrôle du NZXT H700i vient s’insérer directement sur le dessus du boîtier. Ce dernier n’est pas particulièrement mis en valeur, au contraire même. Présenté tel qu’il l’est, on a le sentiment que la marque cherche à le dissimuler au maximum. C’est un choix afin de préserver de design de l’ensemble. Quoi qu’il en soit, il propose :

  • Les entrées/sorties micro et casque
  • 2x USB 3.0
  • 2x USB 2.0
  • 1x bouton power avec diode l’entourant

Au niveau de sa configuration, le panneau de contrôle offre quelque chose de similaire au MasterCase H500P, du moins pour la partie USB. En revanche, nous constatons l’absence de bouton reset comme sur un S340 Elite.

Le dessous : 

NZXT H700iSous le boîtier, nous avons un agencement des plus classiques avec un filtre d’alimentation disposé à l’arrière. Autrement, on retrouve quatre pieds en plastique sur lesquels est déposée une bande de caoutchouc qui adhèrera bien au sol.

Différentes rainures sont aussi de la partie, via ces dernières on pourra gérer l’éloignement de la cage HDD par rapport à l’alimentation. Bien pratique si l’on souhaite installer un bloc d’alimentation imposant.

L’arrière : 

NZXT H700iL’arrière du H700i propose une organisation des plus classiques. Effectivement, cette référence propose un emplacement I/O Shield dans le haut avec un emplacement d’alimentation dans le bas. Entre les deux : sept slots d’extension ajourés sont présents ainsi qu’un emplacement pour un ventilateur de 120/140 mm réglable en hauteur.

Malheureusement, NZXT n’offre pas la possibilité d’installer une carte graphique à la verticale via des slots dédiés par exemple. Enfin, tout en haut, nous avons une grille alvéolée pour que l’ensemble respire mieux.

Le dessus : 

NZXT H700iAvant de passer à l’intérieur du H700i, jetons un œil sur le dessus du boîtier. Ici, rien de particulier si ce n’est un panneau entièrement plein. Rappelons que l’air frais circulera par les côtés via les fameux trous percés. De notre côté, cela faisait un petit moment que nous n’avons pas vu de top plein… Depuis le test du Enthoo Evolv ATX qui partageait cette même caractéristique.

À première vue, le H700i de NZXT est un boîtier soigné avec un design sobre, une bonne finition et un bon feeling. Ce dernier offre toutefois un châssis des plus classique à première vue. Ne reste plus qu’à voir ce que ça donne à l’intérieur, pour ça, rendez-vous page suivante.

page suivante

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de