Test : Thermaltake Floe DX360

0
1843

Perf/Bruit :

Sur ces graphiques de rapport perf/bruit, nous rappelons que le mieux est d’être placé le plus possible en bas à gauche du graphique. Pour la lecture, le point le plus à gauche symbolise la ventilation en 12V, celui au centre la ventilation en 8V et le plus à droite en 5V.

Thermaltake Floe DX360Clairement, avec ce Floe DX360 (courbe violette), on a un AIO qui vise le silence, cela se remarque aisément par sa position basse dans le graphique. Malgré tout, il peine à rivaliser sur le plan des températures en 65W. 

En 5V, c’est la douche froide où notre kit se positionne au niveau d’un MasterLiquid 240 en 240 mm. Le Floe DX360 est clairement à la peine à bas régime par rapport aux autres kits du comparatif. Il est probable que les ventilos aient une pression statique vraiment mauvaise à bas régime.

Thermaltake Floe DX360Avec le profil 95W, le Floe DX360 revient à la charge dans les régimes de ventilation les plus élevés bien qu’il soit toujours à la ramasse en 5V. Son bruit très faible ne compense pas ses températures élevées.

Thermaltake Floe DX360En 5V la ventilation mériterait de fonctionner plus vite, c’est d’autant plus frappant en 125W du fait de la forme très allongée de sa courbe dans ces conditions. Pour ce qui est des régimes les plus élevés, notre kit reprend du poil de la bête où il se distingue aisément des kits d’Alphacool, NZXT et Cooler Master (ML360R RGB). Cependant, il lui manque encore un petit quelque chose pour se distinguer franchement. 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de