Xeon hybrides x86/FPGA : l’avenir ?

1
1971

Intel a récemment révélé vouloir préparer des Xeon Hybrides x86/FPGA. En quoi cela consiste-t’il ?

Les FPGA sont des circuits logiques programmables, c’est à dire des circuits logiques que l’on peut configurer de manière à réaliser un type de calcul bien particulier. Quel est l’intérêt d’un FPGA par rapport à un CPU qui peut effectuer toutes sortes de calculs ? L’intérêt est que le calcul est question se passe directement dans le circuit. Tout est purement électronique, les portes ET/OU et les bascules sont reliées entre elles physiquement, ce qui enlève une couche d’abstraction par rapport à un CPU.

Les ASIC, très connus des mineurs, permettent de miner immensément plus vite qu’un CPU ou qu’un GPU, et ce tout en consommant bien moins. Pourquoi ? Car tout est fait physiquement. (les ASIC sont des puces spécialisées). Les FPGA sont très proches si ce n’est qu’elles peuvent être configurées afin de répondre à un besoin, contrairement aux ASIC, immuables.

Des puces spécialisées, on en a dans nos processeurs, notamment celle qui s’occupe du décodage H264 (flux vidéos HD), ce qui permet au processeur de tourner à un régime très faible, et donc d’éviter de consommer tout en augmentant considérablement sa capacité de calcul en la matière. C’est ce qu’on appelle la fameuse accélération matérielle.

Intel-Xeon-FPGA-Hybrid-Processors-3

Pour en revenir aux Xeons, Intel prévoit de proposer des E5 équipés d’un FPGA, dont l’utilisation sera laissée aux bons soins du consommateur. Ce qui permettrait d’augmenter considérablement la puissance de calcul du processeur dans un domaine. Intel prévoie un gain pouvant monter jusqu’à une vitesse de x20 !

Imaginez donc une station de travail avec les calculs de Ray-Tracing effectués par le FPGA : des temps de calculs infiniment plus courts tout en consommant bien moins. De même pour le minage, il suffit juste de trouver l’algorithme logique à appliquer au FPGA pour qu’il puisse calculer.

Dans tous les cas cette perspective a l’air réjouissantes puisqu’elles seraient équivalentes ni plus ni moins à une révolution du secteur. Et vous, que pensez-vous de ces futurs Xeons ?

Sinon, vivement l’intégration d’un décodeur H265 dans les processeurs grand public, ce codec très efficace et qualitatif (prochain standard des flux Ultra HD) étant extrêmement gourmand en terme de calcul. Avez-vous déjà testées des vidéos H265 sur vos processeurs non accélérés ?

source_button_demi-haut

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Thierry Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thierry
Invité
Thierry

J’ai un vieux Q6600 et encoder des vidéos full HD en H265 avec DivX est extrêmement rapide : temps réel. C’est même surprenant de rapidité pour un processeur aussi vieux. Donc je ne me fait pas de souci pour un I5 ou I7 beaucoup plus récent. Ca doit passer comme une lettre à la poste sans aucun problème.